débats au sein de la commission cahuzac sur le rôle de françois hollande
débats au sein de la commission cahuzac sur le rôle de françois hollande © reuters

L'ex-ministre du Budget Jérôme Cahuzac sera à nouveau entendu cette après-midi par la commission d'enquête parlementaire sur l'affaire de sa fraude fiscale. C'est surtout l'audition de Pierre Moscovici qui avait relancé les doutes des interrogateurs.

Le rôle de la commission est de déceler d'éventuels dysfonctionnement dans la gestion, par le gouvernement, de l'affaire Cahuzac. Mediapart avait révélé l'existence d'un compte caché en Suisse dès le 4 décembre et le ministre n'avait fait ses aveux que le 2 avril.

Entre-temps, c'est une réunion tenue le 16 janvier à l'Elysée qui intéresse les parlementaires. Etaient présents Pierre Moscovici, ministre de l'Economie, Jean-Marc Ayrault, Premier ministre et le président de la République. Les trois hommes auraient à cette occasion évoqué la possibilité de mener une enquête en Suisse sur le compte de leur collègue.

Or, ce qui chagrine la commission, c'est que, de l'aveu même de Pierre Mosovici, Jérôme Cahuzac lui-même a pris part aux discussions. Un procédé peu orthodoxe qui jette le trouble sur l'action de l'Etat dans cette affaire.

Le point sur la situation, Benoît Collombat

Nouveau mensonge ?

De plus, lors de sa première audition, l'ex-ministre du Budget avait affirmé, sous serment :

M.Pierre Moscovici ne m'a jamais informé de cette procédure.

Visiblement, ces propos ont été contredits par ceux de Pierre Mosocivi et la commission, présidée par le député UDI Charles de Courson a donc décidé de passer à nouveau Jérôme Cahuzac sur le grill.

Charles de Courson qui laisse d'ailleurs entrevoir sa propre vision des faits quand au rôle du pouvoir face au scandale Cahuzac :

Nous avons les preuves que le président a été parfaitement informé. (...) Entre le 4 et le 18 décembre, il dispose de l'ensemble des informations lui permettant de se rendre compte que des preuves graves, selon lesquelles Jérôme Cahuzac détenait un compte en Suisse, existent.

Jérôme Cahuzac doit être entendu à partir de 17h15.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.