David Cameron en tournée contre l'iindépendance de l'Ecosse
David Cameron en tournée contre l'iindépendance de l'Ecosse © Reuters / Andrew Milligan

Les trois leaders des formations politiques majeures du pays font campagne pour le non au référendum de la semaine prochaine. Le Premier ministre conservateur David Cameron, le travailliste Ed Miliband et le libéral démocrate Nick Clegg rament à toute allure contre le courant du oui à l'indépendance qui gagne du terrain.

David Cameron fait un peu penser à un homme essayant de retenir sa femme qui le quitte. Jusqu'ici, le Premier ministre a peu parlé de l'Ecosse. Il a été discret dans la campagne. Et aujourd'hui, à Edimbourg, il a choisi le registre de l'émotion pour s'adresser aux électeurs écossais :

Fini donc les leçons sur les risques de l'indépendance, le travailliste Ed Miliband a d'ailleurs fait écho à ce discours. C'est le coeur qui parle ou plutôt la trouille s'il l'on en croit les indépendantistes. Leur chef de file, Alex Salmond estime que la visite en Ecosse des leaders des trois grands partis britanniques historiques est une bourde qui va doper le "oui" :

L'impopularité en Ecosse des leaders politiques de Londres pourrait en effet jouer en faveur du "oui" à l'indépendance.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.