François Hollande s'exprimera depuis son bureau à l'Élysée.
François Hollande s'exprimera depuis son bureau à l'Élysée. © PhotoPQR/L'Est Républicain

François Hollande présente ses vœux ce mercredi soir, les troisièmes de son quinquennat. Cette fois, le chef de l'État prendra place à son bureau, au premier étage du palais de l’Élysée, sous le lustre Napoléon III. Une façon de renvoyer une image plus solennelle. L’ex-président "normal" se plie désormais aux canons de la Ve République et tentera de distiller quelques messages.

Il y a un an, à la même heure, François Hollande présentait son pacte de responsabilité. Il en profitera pour le vanter, mais ne s’y attardera pas trop : "Il faut sortir du corner économiste", lui a conseillé un de ses amis.

Stop à l’économie, place aux sujets qui vont faire 2015, comme la prochaine conférence climat à Paris. François Hollande s’est découvert une fibre écologiste. 2015 année de la sortie de crise ? Le chef de l’État, à qui il est souvent reproché d’afficher un optimisme béat, doit "faire attention" cette fois, poursuit un ministre hollandais. Il faut rallumer la flamme de la confiance, sans être trop en contradiction avec Manuel Valls.

La voie du rassemblement

Le Premier ministre promet encore deux à trois ans de sacrifices aux Français, dans une interview au quotidien conservateur espagnol El Mundo. "C’est gonflé, deux jours avant les vœux", glisse un hollandais historique.

► ► ► ÉCOUTER | Vœux du président : émission spéciale dès 20 heures sur France Inter

Mais à l’Élysée, on préfère parler de "partage des rôles" : au Premier ministre celui de reformateur, au président celui de rassembleur de toute la nation. Ce soir, c’est en effet la voie du rassemblement que François Hollande compte emprunter.

Hollande : l'heure des vœux
Hollande : l'heure des vœux © Radio France
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.