[scald=22493:sdl_editor_representation]KABOUL (Reuters) - Cinq soldats de l'Otan ont été tués mercredi dans un attentat suicide dans la province de Kapisa, dans l'est de l'Afghanistan, où sont notamment stationnés des militaires français, a annoncé la Force internationale d'assistance et de sécurité (Isaf).

"L'attaque d'un insurgé dans l'est de l'Afghanistan s'est soldée par la mort de cinq soldats de l'Isaf", a indiqué l'Otan dans un SMS.

Le gouverneur du district de Tagab, Abdoul Hakim, avait fait état un peu plus tôt de la mort de trois soldats étrangers et de deux civils afghans et un policier blessés.

Un porte-parole de l'Isaf avait également confirmé plus tôt qu'une attaque d'insurgé s'était produite à Kapisa et avait fait état de "plusieurs victimes" au sein des forces de l'Otan sans fournir plus de détails.

La base militaire de Tagab, située dans la province de Kapisa, se trouve une cinquantaine de kilomètres de la capitale, Kaboul.

Les troupes françaises sont principalement installées dans l'est du pays dans la province de Kapisa et le district de Surobi.

Ahmad Qiam, Marine Pennetier pour le service français

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.