Claire Nouvian, militante écologiste et l'une des co-fondateurs de Place publique, ne s'était pas exprimée sur son expérience politique depuis que la liste PS/Place Publique à laquelle elle appartenait a obtenu 6,19% aux dernières élections européennes.

Claire Nouvian était l'invite de la Mathieu Vidard
Claire Nouvian était l'invite de la Mathieu Vidard © Radio France / France Inter

Invitée, ce lundi, de La terre au carré pour parler du combat qu'elle mène, au sein de son association Bloom, contre la pêche électrique, Claire Nouvian est également revenue sur son engagement politique au sein du mouvement Place Publique qu'elle a co-fondé avec notamment Raphaël Glucksmann. "Oui,  je crois que je regrette" cet engagement, a-t-elle dit. 

"Mon silence, c'est le silence de la honte"

À propos de la liste Place-Publique-PS sur laquelle elle s'est présentée pour les élections européennes, elle explique : "On a envoyé des députés tout à fait corrects au Parlement, donc il n'y a pas de problème de ce point de vue-là. Mon silence depuis mon départ, c'est celui du regret et aussi celui de la honte en fait, parce qu'il y a des gens formidables, mais ce ne sont pas les gens formidables qui gagnent en politique, ce sont plutôt les gens qui ne sont pas formidables du tout". 

Sur sa lancée, elle a précisé : "On a été trustés par des petits arrivistes médiocres, terribles et infréquentables, des gens qui ont infiltré le système. Ils ont beau être jeunes, ce sont déjà des professionnels de la politique, et on n'a pas envie de cheminer à côté de ces gens-là", a-t-elle dit, manifestement dépitée.

"On n'était pas préparés, on ne se connaissait pas, c'était une erreur"

"L'objet de Place publique était un objet sérieux", a-t-elle aussi affirmé, "on a vraiment besoin de se raccrocher à des branches politiques avec notre cœur et notre cœur pur - même si on va dire la pureté "gnagnagna" ça n'existe pas. Mais oui, on a des intentions qui sont plus ou moins pures. Nos intentions étaient bonnes, mais nous n'étions pas préparés, on ne se connaissait pas, c'était une erreur."

En fait la politique c'est déprimant !

La liste Parti socialiste-Place publique a obtenu 6,19% des voix aux élections européennes en 2019.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.