Cohn-Bendit déclare "comprendre" Mamère
Cohn-Bendit déclare "comprendre" Mamère © MAXPPP

Noël Mamère claque la porte d’Europe écologie-Les Verts. Il annonce quitter un parti "miné par des querelles internes", un parti qui "ne produit plus rien." Daniel Cohn-Bendit déclare "comprendre" l’ancien candidat à la présidentielle.

C’est le grand désordre chez les Verts. Noël Mamère, l’une de ses figures emblématique, ancien candidat à la présidentielle de 2002, quitte le mouvement écologiste qu’il avait rejoint il y a 15 ans. Il l’annonce dans un entretien au site internet du quotidien Le Monde.

J'ai décidé de quitter EELV parce que je ne reconnais pas le parti que j'ai représenté à la présidentielle en 2002. Notre parti ne produit plus rien : il est prisonnier de ses calculs et de ses clans. (Noël Mamère)

A ECOUTER : > Le départ de Noël Mamère décrypté par Stéphane Leneuf.

SUR FRANCE INTER > Noël Mamère est l'invité de Clara Dupont Monod à 7h50

Les raisons du départ

Les conditions dans lesquelles Pascal Durand, secrétaire national d'EELV, s'apprête à jeter l'éponge ont contribué à la décision du député de Gironde.

Pascal Durand est une variable d'ajustement. On le nomme en 2012 parce qu'il est compatible entre Europe Ecologie et Les Verts. La preuve est faite aujourd'hui que la greffe n'a pas pris. La manière dont il a été traité est humiliante. (Noël Mamère)

Les dirigeants d’Europe écologie-Les Verts en prennent pour leur grade, accusés d'avoir verrouillé le parti.

Les vrais patrons sont ceux qu'on appelle "la firme" : Cécile Duflot et ses amis. Même si Cécile Duflot est une bonne ministre, elle n'a pas lâché la direction des Verts. C'est le contraire de ce que défendent les écologistes. (Noël Mamère)

Cécile Duflot, ministre du Logement, est l'une des deux ministres écologistes du gouvernement avec Pascal Canfin, ministre délégué chargé du Développement.

Les réactions au départ

daniel cohn-bendit tenté par un "vote utile" pour françois hollande
daniel cohn-bendit tenté par un "vote utile" pour françois hollande © reuters

L'eurodéputé écologiste Daniel Cohn-Bendit déclare comprendre la décision de quitter EELV , officialisée par le député Noël Mamère, car ce parti est en proie au "clanisme ". Il parle de "magouillage ". Daniel Cohn-Bendit est l'invité du journal de 13h de Claire Servajean.

Il y a un problème de ligne politique chez Les Verts. (Daniel Cohn-Bendit)

Nicolas Hulot, candidat malheureux à la primaire écologiste pour la présidentielle de 2012, a lui aussi reconnu que le parti ne fonctionnait pas. Avec le piètre score d'Eva Joly à la présidentielle, les Verts "on transformé de l'or en plomb ", estime Nicolas Hulot. "Il y a presque un rejet sur l'écologie aujourd'hui ", déclare l'ancien animateur de télévision. "Il y a quelque chose qui ne fonctionne pas dans cette formation ", ajoute-t-il.

Yves Cochet, député européen EELV, déplore "une grosse perte" pour le parti. Noël Mamère était "un très bon militant écolo et un bon analyse de la situation ", explique-t-il. Yves Cochet lance un appel à Noël Mamère dans le journal de 18h d'Angélique Bouin.

Reviens Noël ! (Yves Cochet)

Le député EELV Denis Baupin estime lui que son collègue de l'Assemblée Noël Mamère "se trompe de combat ".

Je respecte beaucoup les combats qu'a menés Noël, mais là, il se trompe de combat. Je regrette qu'il décide d'abandonner, il y a besoin de toutes les forces écologistes. (Denis Baupin)

Même son de cloche pour le député EELV François-Michel Lambert qui réagit au départ de Noël Mamère sur son compte Twitter depuis le LH Forum consacré à l'économie positive au Havre.

La carrière de Noël Mamère
La carrière de Noël Mamère © IDE
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.