L’Élysée confirme l'emploi d'un coiffeur pour 9 000 euros par mois, salaire justifié par le fait qu'il travaille 7 jours sur 7, est toujours disponible et a dû fermer son salon.

Le coiffeur de Hollande payé plus de 9000 euros /mois
Le coiffeur de Hollande payé plus de 9000 euros /mois © Maxppp / CHRIS BRUNSKILL

Olivier B.  travaille sur la coiffure du Président de la République depuis mai 2012 pour 9 895 euros de salaire brut mensuel, a révélé Le Canard enchaîné dans son numéro paru ce  mercredi.

Le contrat de travail d'Olivier B., "coiffeur personnel du chef de l'État",  stipule qu'il est "recruté en qualité d'agent contractuel (...) pour la durée du mandat présidentiel en cours",  selon lequel son "CDD de cinq ans lui vaut une rémunération brute cumulée de 593.700 euros".

Ces émoluments s'accompagnent "d'éventuelles indemnités de résidence et autres avantages familiaux", ajoute l'hebdomadaire qui s'est procuré le dit contrat.

Cela occulte les efforts de bonne gestion mis en œuvre par François Hollande a commenté le député PS René Dosière,  spécialiste du budget de la Présidence.

Disponibilité 7j/7 et 24h/24

Olivier B. doit être totalement disponible et suit le Président dans la plupart de ses déplacements. 

Interrogée par le Canard enchaîné, l’avocate du coiffeur ajoute qu’il s’agit d’un contrat d’exclusivité, ce qui signifie que son client a dû fermer son salon situé dans le 17e arrondissement parisien : « Il est à la disposition du président 24 h sur 24, il ne se fait jamais remplacer par des extras. Il a raté la naissance de ses enfants, leurs bras cassés, leurs opérations… »..

Ces contraintes horaires justifieraient le montant du salaire : Il « commence très tôt sa journée de travail, avec une grande amplitude horaire : il recoiffe le président tous les matins et autant de fois que nécessaire, à chaque prise de parole publique », week-ends compris.

Le porte parole du gouvernement Stéphane Le Foll a été contraint de réagir lors du point presse après le Conseil des ministres ce mercredi.

0'43

stéphane Le Foll justifie l'emploi du coiffeur de François Hollande

Par Cyril Graziani

Par ailleurs, Olivier B. s'engage à observer, pendant et après l'expiration de son contrat, le secret le plus absolu sur les travaux qu'il aura effectués ou les renseignements qu'il aura recueillis.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.