Seul candidat à briguer la tête du groupe parlementaire de la République en Marche, l'ex-ministre pilotera le groupe de 308 députés à l'Assemblée nationale.

Richard Ferrand, au centre, lors de la photo officielle des 308 députés du groupe La République en Marche
Richard Ferrand, au centre, lors de la photo officielle des 308 députés du groupe La République en Marche © AFP / Gilles BASSIGNAC

Les députés de la République en Marche ont élu ce samedi le président de leur groupe à l'Assemblée nationale : l'ancien ministre et seul candidat Richard Ferrand.

En séminaire à la résidence du président de l'Assemblée nationale, ils ont voté à main levé, moins deux abstention. L'ex-ministre de la Cohésion des territoires, mis en cause dans une affaire immobilière, a quitté le gouvernement sur demande du président de la République pour briguer ce poste stratégique de pilotage d'un groupe de 308 membres.

"Ardente obligation de réussite"

"En tant que président du groupe La République En Marche, je m'attacherai à faire vivre, avec l'ensemble de mes collègues, la promesse de renouvellement des pratiques politiques dans le cadre du travail parlementaire et à donner corps, avec le gouvernement, au contrat avec la nation passé entre le Président de la République et nos concitoyens", a déclaré le nouveau président de groupe, dans un communiqué transmis par le parti.

"Nous avons une ardente obligation de réussite. Les Français ne veulent plus des intentions, ils veulent des résultats", a-t-il ajouté.

Député PS du Finistère (6e circonscription), Richard Ferrand, qui fut rapporteur général de la "loi Macron" à l'Assemblée, avait été le premier élu à rejoindre le mouvement En Marche !, avant d'en devenir secrétaire général. Il a été réélu, sous l'étiquette REM, pour un deuxième mandat, en l'emportant à 56,53% dimanche, face à une candidate LR.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.