Laurent Fabius
Laurent Fabius © REUTERS/Benoit Tessier / REUTERS/Benoit Tessier

C'est historique, le commerce extérieur sera pour la première fois de la Vème République rattaché au Quai d'Orsay. Traditionnellement rattaché au ministère de l'Économie, Arnaud Montebourg le revendiquait. Manuel Valls a tranché. Fabius a gagné.

Manuel Valls aura mis près d'une journée et demi pour trancher le conflit qui opposait Arnaud Montebourg et Laurent Fabius,laissant le flou s'installer. Entre un ministre de l'Economie qui souhaitait garder ce portefeuille et un ministre des Affaires étrangères qui se l'était vu promettre par François Hollande, la lutte était acharnée.

Nous n'en doutions point.

L'entourage de Laurent Fabiusse se rejouit. Selon cette même source, c'est François Hollande et Manuel Valls qui de concert ont pris cette décision après que le Premier ministre a reçu les deux protagonistes, Arnaud Montebourg et Laurent Fabius qui ont un passif assez ancien.

Laurent Fabius chantre de la diplomatie économique s'était déjà attiré les foudres de l'ex-ministre au Commerce extérieur, Nicole Bricq, une de sept ministres de Bercy qui refusait qu'on marche sur ses plates bandes, sans resultat.Arnaud Montebourg ne pouvait pas lutter face à cette promesse présidentielle mais il se consacre déjà à la prochaine étape : les décrets d'attribution. A qui va revenir la direction générale du Trésor sans laquelle un ministre ne pèse pas grand chose à Bercy.

► ► ► CONSULTER | La liste des 16 ministres du gouvernement Valls

Commerce extérieur : Valls a choisi
Commerce extérieur : Valls a choisi © Radio France
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.