Les mesures de confinement annoncées par Emmanuel Macron s'appliquent depuis ce mardi midi. Ce sont les "plus strictes d'Europe", selon le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner. Le point sur ce qui est permis, et ce qui ne l'est pas.

Le dispositif de contrôle des déplacements mobilisera 100.000 membres des forces de l'ordre, a déclaré Christophe Castaner
Le dispositif de contrôle des déplacements mobilisera 100.000 membres des forces de l'ordre, a déclaré Christophe Castaner © capture d'écran

Les mesures de confinement prises en France sont "les plus strictes d'Europe", a fait valoir le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner,à l'issue d'un Conseil des ministres consacré à la mise en place des restrictions annoncées la veille par Emmanuel Macron, et entrées en vigueur ce mardi midi. La liste des conditions requises pour se déplacer est à retrouver ici. 

Confinement, ça veut dire quoi ?

Ça veut dire que vous devez restez chez vous, sauf quand vous êtes obligés de sortir pour aller acheter de quoi vous nourrir ou pour aller travailler lorsque le télétravail ne peut pas être mis en place, et que votre métier est essentiel. Des exceptions à ce confinement pourront être tolérées, a expliqué le ministre de l'Intérieur, mais les personnes qui circuleront devront être "en mesure de justifier leur déplacement".

"Le repas de famille, les dîners entre amis, le match de foot avec quelques amis, les retrouvailles pour une partie de cartes. (...) Ça n'est pas seulement déconseillé, c'est interdit", a souligné mardi Christophe Castaner.

On peut sortir pour : 

  • Aller travailler "lorsque ces déplacements sont indispensables pour des activités ne pouvant être interrompues ni organisées sous forme de télétravail"
  • Pour faire des courses ou aller à la pharmacie 
  • Pour motifs de santé (par exemple, aller consulter un médecin)
  • Pour "motif familial impérieux ou pour l'assistance de personnes vulnérables pour venir en aide à un proche dépendant, ou pour des parents séparés pour aller chercher et déposer les enfants"
  • Sortir son chien ou faire une activité physique est autorisé, à condition de ne pas "se retrouver en groupe"

Comment justifier son déplacement 

Une attestation est téléchargeable sur le site du ministère de l'Intérieur, a expliqué Christophe Castaner. Sur cette "attestation sur l'honneur" il faut "mentionner le motif du déplacement, sa destination et ses raisons". Ce document est "obligatoire" a précisé le ministre de l’Intérieur. Il peut être manuscrit.

► DOCUMENT - Cliquez ici pour télécharger directement l'attestation de déplacement

"Ceux qui disposent de cartes professionnelles – comme la carte de presse - ou de certificats de leur employeur" pourront être amenés à les présenter lors des contrôles. 

Quels risques encourt-on ?

Christophe Castaner a annoncé la mise en place, dès ce lundi soir, des contrôles qui mobiliseront "plus de 100 000 policiers et gendarmes". Le dispositif reposera sur "des contrôles et des points de contrôle fixes, mais aussi des points de contrôle mobiles, à la fois sur les axes principaux, mais aussi sur les axes secondaires partout sur le territoire national".

L'amende pour la "violation de ces règles" est actuellement de 38 euros. Elle sera portée "très rapidement à un niveau supérieur" de 135 euros. 

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.