Marine Le Pen et Marin maréchal Le Pen en meeting à Mazan
Marine Le Pen et Marin maréchal Le Pen en meeting à Mazan © MaxPPP/La Provence/Ange Esposito

Les militants frontistes ont tranché net le match interne annoncé entre Marion Maréchal-Le Pen et Florian Philippot. La députée du Vaucluse a été la mieux élue par les militants à l'élection du comité central du FN, devant Louis Aliot, Steeve Briois et Florian Filippot .

Près de trois ans après son accession à la tête Front national, Marine Le Pen veut recueillirs lors du 15e congrès du FN à Lyon les fruits de sa stratégie, qui lui permet désormais de viser une qualification au second tour de la présidentielle de 2017.

Seule candidate à sa succession, Marine Le Pen qui a repoussé à l'année prochaine la question épineuse d'un éventuel changement de nom du parti auquel s'oppose farouchement Jean-Marie Le Pen, le seul enjeu du congrès sera l'émergence d'une nouvelle génération de responsables aux plus hautes fonctions du parti.

L'émergence de Marion-Maréchal Le Pen

L'élection au comité central, le "parlement" du FN, a donc vu l'ascension de Marion Maréchal-Le Pen, faisant ainsi de l'ombre à l'actuel numéro 2, Florian Philippot, qui incarne une sensibilité anti mondialisation et contre l'euro, bien que les "courants" ne soient pas admis au FN. Plus libérale économiquement, plus conservatrice sur la plupart des sujets de société que l'actuelle ligne du parti, la député du Vaucluse, 24 ans, suit plutot la ligne de son grand père.

Le très médiatique Florian Philippot tombe donc de son piédestal.

Le reportage de Nasser Madji

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.