L'Élysée l'annonce dans un communiqué ce jeudi matin : le président de la République a été diagnostiqué positif au Covid-19, et va donc être mis à l'isolement pendant les sept prochains jours. Jean Castex est susceptible d'être cas contact.

Emmanuel Macron portant un masque (qui ne l'a visiblement pas assez protégé) le 16 décembre 2020
Emmanuel Macron portant un masque (qui ne l'a visiblement pas assez protégé) le 16 décembre 2020 © AFP / Xosé Bouzas / Hans Lucas

C'est un nouveau nom dans la liste des dirigeants politiques qui ont contracté le virus planétaire, après Donald Trump, Boris Johnson ou Jair Bolsonaro, mais cette fois, il est au sommet de l'État français : Emmanuel Macron a été lui aussi diagnostiqué positif au Covid-19 jeudi matin. 

L'Élysée l'a annoncé dans un communiqué jeudi matin. "Ce diagnostic a été établi suite à un test RTPCR réalisé dès l’apparition de premiers symptômes", précise la présidence. "Conformément aux consignes sanitaires en vigueur applicables à tous, le président de la République s’isolera pendant 7 jours. Il continuera de travailler et d’assurer ses activités à distance." Jeudi après-midi, le président a d'ailleurs participé en visioconférence à la réunion d'un nouveau "conseil présidentiel du développement" avant d'aller s'isoler à la Lanterne, l'une des résidence officielles. 

"Il a des symptômes réels, toux et fatigue importantes", a rapporté sur BFM Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement, précisant que le président était "suivi par un médecin du service de santé des armées".

Le communiqué de l'Elysée annonçant qu'Emmanuel Macron est positif à la Covid-19
Le communiqué de l'Elysée annonçant qu'Emmanuel Macron est positif à la Covid-19

Sept jours de télétravail attendent donc le Président, comme n'importe quel Français testé positif au Covid. Cela bouleverse aussi son agenda : lui qui devait présider un événement autour de l'aide au développement cet après-midi (il l'a finalement bien fait en visioconférence), et surtout décoller lundi pour voir les soldats français de la Finul au Liban. Ce dernier déplacement a été annulé.

Le Président a-t-il manqué de vigilance ? Pas du tout, répond son entourage. L'origine de la contamination est encore inconnue, mais on assure parmi ses conseillers que les gestes barrières et la distanciation ont toujours été respectés : preuve selon eux que le virus est imprévisible, et que même en étant rigoureux, il y a des risques...

Jean Castex et Richard Ferrand "cas contacts"

Susceptible d'être "cas contact", le Premier ministre, Jean Castex, s'est lui aussi placé à l'isolement, a annoncé le président du Sénat, Gérard Larcher, à l'ouverture d'une séance durant laquelle le chef du gouvernement devait présenter la stratégie vaccinale de la France.

Le ministre de la Santé, Olivier Véran, a prononcé le discours à sa place. Il a dit avoir une "pensée particulière" pour le président de la République.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Le président de l'Assemblée nationale, Richard Ferrand, a lui aussi été mis à l'isolement, en tant que "cas contact" du Président, tout comme Brigitte Macron, dont le cabinet précise qu'elle "ne présente aucun symptôme". Elle avait d'ailleurs été testée négative mardi dernier.

Il risque d'y avoir d'autres annonces d'isolements en cascade, puisque le Président a notamment vu tous les présidents de groupes parlementaires lors d'un déjeuner à l'Assemblée mardi, ainsi que les représentants de la Convention citoyenne lundi. Ses participants ne sont pas considérés comme cas contacts, car à bonne distance d'Emmanuel Macron. Certains ont tout de même annulé, par précaution, leurs rendez-vous du jour, comme la socialiste Valérie Rabault ou le communiste André Chassaigne.

Mercredi soir, il participait aussi à un dîner avec les ténors de la majorité présidentielle. Damien Abad (LR) et Stanislas Guérini (LREM) ont annoncé s'être isolés par précaution. Ce dîner a duré jusqu'à minuit passé, dans la salle des fêtes de l'Élysée, selon nos informations : on y croisait également François Bayrou, Jean Castex, Christophe Castaner... "Un dîner de travail", nous disent les participants, "au cours duquel la distanciation et les gestes barrières ont été respectés", tout comme lors du conseil des ministres de la veille.

Réactions à l'international

Plusieurs responsables politiques ont envoyé des messages de soutien au président de la République, notamment Jean-Luc Mélenchon qui lui souhaite un bon rétablissement. Il a également reçu le soutien d'Ursula von der Leyen, la présidente de la Commission européenne, en français dans le texte.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Boris Johnson, le Premier ministre britannique, a de son côté souhaité "un prompt rétablissement" à Emmanuel Macron. Il avait lui-même contracté le coronavirus en novembre dernier.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Autre ex-malade du Covid a s'être manifesté : Donal Trump qui a téléphoné à Emmanuel Macron à 21H. Les message par tweets, sms ou  appels ont été très nombreux, parmi lesquels la chancelière allemande Angela Merkel ou les premiers ministres canadien Justin Trudeau et indien Narendra Modi.

Le Premier ministre espagnol, Pedro Sanchez, est lui aussi cas contact d'Emmanuel Macron, et sera donc en quarantaine jusqu'au 24 décembre. Tout comme le président du Conseil européen Charles Michel, qui avait rencontré le président français lundi, placé à l'isolement. Le Premier ministre portugais, António Costa, va lui être testé dans la journée, après avoir rencontré Emmanuel Macron ce mercredi. Le Premier ministre belge Alexander De Croo, a été testé négatif au Covid-19 jeudi et reprendra vendredi ses activités, a annoncé un porte-parole.

Au mois de mars dernier, ce sont dix députés français qui avaient été atteints par le coronavirus. En mai, le député de Paris Claude Goasguen, 75 ans, avait succombé à la maladie.