La maire PS de Paris demande la fermeture des écoles dans la capitale. De son côté, son adversaire Rachida Dati (LR) vaccine les enseignants.

La maire de Paris demande au gouvernement de Jean Castex de fermer les écoles dans la capitale, ce mercredi 31 mars 2021.
La maire de Paris demande au gouvernement de Jean Castex de fermer les écoles dans la capitale, ce mercredi 31 mars 2021. © AFP / Christophe Archambault

La maire de Paris Anne Hidalgo a demandé ce mercredi 31 mars la fermeture des écoles dans la capitale. L'élue socialiste s'inquiète d'une situation sanitaire qui ne cesse de se dégrader et de la "désorganisation très grande" dans les établissements scolaires.

Invitée de BFMTV, elle a précisé qu'"environ 20 000 élèves ne sont pas en classe soit parce qu'ils sont malades", soit parce que 850 classes "sont fermées", ce mercredi. Elles n'étaient que 255 dimanche.

Situation très grave dans la capitale, Rachida Dati vaccine les enseignants

Pour la maire de Paris, la "situation est très grave" avec près de 1 500 personnes en réanimation en Île-de-France. Il faut, selon elle, "fermer les écoles pour pouvoir faire quelque chose".  

Son opposante, la maire LR du VIIe arrondissement de Paris, Rachida Dati, soutient toujours la position du gouvernement de maintenir les écoles ouvertes mais elle accélère sur la vaccination des enseignants. "J'ai commencé la semaine dernière, je continue et l'ensemble des enseignants du VIIe arrondissement seront vaccinés d'ici la fin de semaine", a-t-elle affirmé ce mercredi matin sur France Inter. 

Au lieu de jeter des doses qui ne seraient pas utilisées en fin de journée, "nous les affectons au personnel soignant", a-t-elle expliqué. "Nous avons commencé avec 87 doses par semaines, nous en sommes à plus de 350."