À l'approche des élections européennes, qui auront lieu en France le 26 mai, on commence à connaitre les têtes de liste de chaque parti. Et la jeunesse est largement privilégiée, à gauche comme à droite. La moyenne d'âge des têtes de liste baisse fortement cette année par rapport au dernier scrutin.

Plusieurs partis font appel à des têtes de liste jeunes pour les prochaines européennes
Plusieurs partis font appel à des têtes de liste jeunes pour les prochaines européennes © Maxppp / Vincent Isore, Jérôme Fouquet, capture d'écran France Inter

Il n'y a pas si longtemps, les chefs de parti menaient la campagne aux élections européennes. Mais la loi sur le non-cumul force les dirigeants à choisir et le discrédit de la classe politique amène les partis à plébisciter des candidats jeunes, peu connus et peu expérimentés. Outre Ian Brossat, la tête de liste du PC pour les européennes, qui a 38 ans mais qui fait de la politique depuis des années, voici les nouvelles têtes qui vont faire irruption dans cette campagne.

Manon Aubry, 29 ans, tête de liste de la France Insoumise

En désignant une novice en politique, Manon Aubry, pour mener leur liste aux européennes, et en promettant plus de dialogue interne, les dirigeants de la France Insoumise espèrent se relancer.

Est-ce que je suis de gauche? Oui ! Est-ce que la gauche veut dire quelque chose pour des millions de gens en France ? Non !

Désignée lors de la convention LFI début décembre à Bordeaux, Manon Aubry est une personnalité qui tranche avec les "apparatchiks" dénoncés par l'ancien conseiller en géopolitique de Jean-Luc Mélenchon, Djordje Kuzmanovic, lors de son départ fracassant de La France Insoumise il y a peu. Kuzmanovic est l'un des concepteurs du programme de Défense de Jean-Luc Mélenchon, et a annoncé quitter le parti en raison d'un "manque de démocratie" et d'une ligne politique qui a "beaucoup varié". 

Âgée de 29 ans, venant de l'ONG Oxfam et non du monde politique, spécialisée dans la lutte contre l'évasion fiscale, Manon Aubry, elle, a un profil "atypique" :

J'ai dit oui parce qu'il y avait une nécessité d'avoir un débouché politique à mes convictions

Jordan Bardella, 23 ans, tête de liste du Rassemblement National

Marine Le Pen fait elle aussi le pari de la jeunesse. Comme vous l'a révélé France Inter dès lundi matin, elle va demander à Jordan Bardella de porter la liste RN aux prochaines élections européennes. Jordan Bardella n'est âgé que de 23 ans, il est actuellement porte-parole du parti et conseiller régional d'île de France.

"Son nom circule depuis trois semaines : en interne, personne s’y oppose, à l’extérieur, ça fait son petit effet" confie un proche de la présidente.

S'il est élu, Jordan Bardella deviendra en mai 2019, à l'âge de 23 ans, le plus jeune député européen de l’Histoire, alors qu'en 2014, le Front National avait fait élire le doyen du Parlement, Jean-Marie Le Pen, 86 ans à l'époque.

François-Xavier Bellamy, 33 ans, future tête de liste des Républicains ? 

La liste pour le parti aux Européennes ne sera dévoilée que début 2019 mais une hypothèse persiste, celle de François-Xavier Bellamy, invité ce mardi soir à une rencontre parlementaire organisée par "Libres!", le mouvement de Valérie Pécresse. Âgé de 33 ans, le maire-adjoint de Versailles, professeur de philosophie, un intellectuel de droite, tendance conservateur qui a séduit Laurent Wauquiez. 

Regard bleu perçant, conservateur et catholique assumé, François-Xavier Bellamy, était encore récemment une figure de la Manif pour tous, et de son mouvement associé, les Veilleurs. Il a été membre du cabinet de Rachida Dati époque Sarkozy. Il en garde d'ailleurs une vision  acérée et critique du monde politique et de l'engagement.  

François-Xavier Bellamy a séduit Laurent Wauquiez mais pas seulement. Même en dehors des Républicains, Marion Maréchal disait récemment qu'avec ce genre de personnes, rien "n'empêcherait les alliances". Mais l'union des droites, très peu pour François-Xavier Bellamy, surtout avec le Rassemblement National...

Il a été soutenu par Valérie Pécresse lors des élections législatives, mais a perdu de justesse dans la première circonscription face à Didier Baichère de LREM. 

Moyenne d'âge en forte baisse... pour le moment

Si on prend en compte les têtes de listes choisies officiellement (Manon Aubry, Yannick Jadot, Ian Brossat, Nicolas Dupont-Aignan) et celles qui sont fortement pressenties (Jordan Bardella, François-Xavier Bellamy) pour 2019, on se rend compte que la moyenne d'âge des têtes de liste pourrait être en forte baisse. En l'état ces candidates et candidats sont plus jeunes de 16 ans par rapport en 2014. 

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.