[scald=47353:sdl_editor_representation]NAIROBI (Reuters) - La militante kényane Wangari Maathai, lauréate du prix Nobel de la paix pour sa contribution en faveur du développement durable et de la démocratie, est morte dans un hôpital de Nairobi où elle était soignée pour un cancer, ont rapporté lundi plusieurs chaînes de télévision kényanes.

Militante écologiste, auteur de nombreux ouvrages, Wangari Maathai, qui était âgée de 71 ans, avait reçu le Nobel de la paix en 2004.

Biologiste et vétérinaire de formation, elle avait créé en 1977 le mouvement de la Ceinture verte.

George Obulutsa et Kevin Mwanza; Eric Faye pour le service français

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.