Les deux hommes devaient sceller publiquement leur réconciliation à l'école 42 fondée par Xaviel Niel. Mais la visite a été annulée au dernier moment pour des raisons assez floues.

Étudiants de l'école 42 lors d'une visite de Bruno Lemaire en 2016
Étudiants de l'école 42 lors d'une visite de Bruno Lemaire en 2016 © Maxppp / Sébastien Muylaert

Certains étudiants avaient changé la petite voix automatique qui nous accueille quand on entre dans l'établissement. Au lieu de dire bonjour, elle devait prononcer : "rends l'argent Fillon".

Cette blague potache, racontée par un étudiant de l'école informatique du patron de Free à nos confrères de France Info, a peut-être dissuadé François Fillon de venir rencontrer les étudiants. En tout cas, c'est ce que beaucoup d'entre eux pensent, estimant que la direction "savait que la venue allait partir en vrille". Il faut dire que les blagues ne s'arrêtaient pas à la porte d'entrée : certains envisageaient aussi de "changer les fonds d'écran d'ordinateurs par des photos de Penelope".

"Ne pas vous étaler sur les réseaux sociaux"

Pour la direction, officiellement, rien de tout ça : la visite a été annulée pour des raisons de sécurité, suite notamment à l'arrestation mardi de deux personnes soupçonnées de préparer un attentat contre le candidat de la droite et du centre. C'est d'ailleurs ce qu'elle aurait assuré à ses étudiants dans une lettre massivement relayée sur Twitter, leur demandant justement... de ne pas trop évoquer l'affaire sur les réseaux sociaux.

Des raisons de sécurité qui n'ont en revanche pas empêché les deux invités de se rendre à une autre visite, cette fois dans les locaux de Deezer, spécialiste de l'écoute de musique sur Internet et fleuron du numérique en France. Un fleuron visiblement un peu moins dissipé : après tout, la musique adoucit les mœurs.

Encore que.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.