David Rachline conduit la liste FN dans le Var
David Rachline conduit la liste FN dans le Var © maxppp

Le Front national espère faire entrer ses premiers élus au Sénat lors du renouvellement de la haute assemblée. L'UMP mise sur le gain de nouveaux sièges pour favoriser le retour d'une majorité de droite au Sénat.

Parmi les 178 sièges de sénateurs qui seront renouvelés ce dimanche, sur 348 sénateurs français au total, les huit des Bouches-du-Rhône et les quatre du Var, pourraient permettre à la droite de gagner son pari.

Le Var et les Bouches-du-Rhône dans le viseur du FN

Une inquiétude demeure pour l'UMP, celle de la poussée du parti de Marine le Pen, surtout dans ces deux départements. La présidente du mouvement a souvent critiqué le Sénat mais elle a pourtant pesé de tout son poids pour que le maire de Fréjus, David Rachline, conduise la liste FN dans le Var, département dans lequel le Front National a ravi deux villes, Fréjus donc et Cogolin en mars dernier lors des municipales.

Nous faisons un travail de fond. Nous nous servons de la dynamique nationale pour réussir localement, et inversement", explique l'élu.

À 26 ans, il vise le seul poste de sénateur détenu par le Parti socialiste dans le Var, les trois autres étant acquis à l'UMP. Le FN espère que les élus locaux le soutiendront inquiets du redécoupage engendré notamment par la réforme territoriale. Idem dans le département voisin des Bouches-du-Rhône, où un autre élu du FN, Stéphane Ravier, pourrait ravir un siège.

En mars dernier, il a remporté le septième secteur de Marseille battant ainsi à la gauche dans les quartiers nord de la cité phocéenne, l'équivalent d'une ville de 150.000 habitants. Cette victoire lui assure la moitié des votes des grands électeurs nécessaire à son entrée au Sénat.

► ► ► À LIRE AUSSI |Le Sénat basculera-t-il ce dimanche ?

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.