Jean-Marc Ayrault a annoncé ce matin que la loi serait retoquée par Conseil constitutionnel... avant même qu'il ne se prononce sur le sujet. Bref le Premier ministre est allé plus vite que la musique. Les explications de Jean-François Achilli.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.