A moins d'un mois des élections européennes, les électeurs de gauches sont les plus indécis et sont même dépités de voir autant de listes.

Pour l'heure, ces électeurs de gauche n'ont pas réussi à faire leur choix
Pour l'heure, ces électeurs de gauche n'ont pas réussi à faire leur choix © AFP / JEAN AYISSI

À moins d’un mois des élections européennes, beaucoup d’électeurs ont du mal à faire un choix. Notamment ceux de gauche. Ce sont eux les plus indécis. Il faut dire qu’entre les Insoumis, le Parti communiste, Génération•s, Place publique-Parti socialiste et enfin les écologistes, les choix sont nombreux. Et même trop nombreux. France Inter va suivre jusqu’au 26 mai ces indécis désarçonnés par l’émiettement à gauche, voire dépités, pour savoir comment va se faire leur choix dans les urnes. 

Christine : "Une occasion manquée"

Christine aurait aimé une liste de gauche unie
Christine aurait aimé une liste de gauche unie © Radio France

C’est un reproche qui revient constamment. Pourquoi n’y a-t’il pas une liste commune ? Christine, électrice de gauche de toujours en veut aux candidats : 

"J'ai été extrêmement en colère que les écolos et la gauche ne fassent pas une grande liste commune Je pense que c'est une occasion manquée et c'est catastrophique. Il y avait quelque chose à défendre"

Jules : "Pas de figure de proue"

Jules a adhéré à Place publique, mais ne sait pas s’il votera pour cette liste associée au PS
Jules a adhéré à Place publique, mais ne sait pas s’il votera pour cette liste associée au PS © Radio France / CG

À 34 ans, Jules a toujours voté à gauche, a participé à des campagnes, notamment celle de Ségolène Royal en 2007, qui reste marquante pour lui. Là, il a même adhéré à Place Publique. Le discours de Raphaël Glucksman l’a séduit mais il y a un mais : 

"Mais... il n'est pas assez visible et on ne le voit pas assez. Et malgré cet engagement et mon adhésion, je pourrais ne pas voter pour lui. Je pense aux Verts, mais il n'y a pas de figure de proue à gauche"

Apolline : "Je suis démunie"

Apolline demande plus de clarté dans les programmes des différents candidats de gauche
Apolline demande plus de clarté dans les programmes des différents candidats de gauche © Radio France / CG

Pour un électeur de gauche, ne pas réussir à faire un choix, parfois c’est dur à assumer. Apolline l’avoue, elle est dépitée.

"Faut vraiment que je me décide, car je pars en vacances entre temps. Surtout que j'ai fait une procuration donc je dois informer la personne pour qui je vais voter. Je suis allée voir sur internet pour chercher des comparaisons de programmes, je n'ai rien trouvée. Je suis démunie." 

Apolline demande donc plus de clarté dans les jours qui viennent sur les programmes des différents candidats de gauche et d'oublier les problématiques et les polémiques franco-françaises. 

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.