La liste définitive des investis pour les élections législatives a été publiée cette semaine par l'Intérieur. Avec jusqu'à 27 candidats dans certaines circonscriptions.

La liste des candidats investis pour le premier tour des élections législatives a été validée par l'Intérieur
La liste des candidats investis pour le premier tour des élections législatives a été validée par l'Intérieur © Capture d'écran

Dévoilée en début de semaine, la liste des candidats officiellement investis en vue des élections législatives du 11 et 18 juin prochain affiche un nombre croissant de candidatures. Au total, les électeurs devront départager 7 882 candidats, soit 14, en moyenne, pour chacune des 577 circonscriptions (539 en France métropolitaine, 27 pour les Outre-mer et 11 représentant les Français de l'étranger*).

► CARTE | Cliquez ou toucher votre circonscription ou indiquez votre code postal dans la loupe pour connaître la liste des candidats investis pour le premier tour
(les couleurs indiquées sont celles des députés sortants et de leur appartenance actuelle à un groupe à l'Assemblée nationale)

Carte réalisée à partir de la liste officielle du ministère de l'Intérieur, peut faire l'objet de mises à jour ultérieures.

Le FN présente un candidat dans presque toutes les circonscriptions, le PS brille par son absence

Au Front national, on veut sans surprise tenter de capitaliser sur le bon score réalisé par Marine Le Pen à la présidentielle pour tenter de remporter un maximum de circonscriptions. Le parti a donc investi 571 candidats sur 577 circonscriptions. Pas de FN dans les deux circonscriptions de Corse du Sud, de Guyane, dans une circonscription de Martinique et de Wallis-et-Futuna.

De l'autre côté de l'échiquier politique, la France insoumise présente 556 candidats.

La République en marche, parti issu du mouvement qui a mené Emmanuel Macron à l'Élysée, a investi 461 candidats. Son allié, le MoDem, présente en plus une liste de 76 personnes.

Les Républicains présentent une liste de 480 candidats, dont certains investis contre des ténors LR qui ont tendu la main à Emmanuel Macron, comme par exemple contre le ministre de l'Économie Bruno Le Maire, dans la première circonscription de l'Eure.

Au Parti socialiste, on est loin d'avoir fait le plein. Avec nombre de grands noms du PS qui se présentent sous les couleurs présidentielles, 414 sont investis socialistes.

Un nouveau visage pour l'Assemblée, mais toujours pas de parité

Avec deux mouvements qui ont émergé de cette présidentielle, la France insoumise et la République en marche, et la loi sur le non-cumul des mandats, l'Assemblée promet un nouveau visage : plus de 200 députés sortants ont choisi de ne pas se représenter, soit le double de 2012, lors des précédentes élections législatives.

En revanche, une certitude déjà : la parité ne sera pas respectée parmi les élus. Même si le nombre de candidates progresse très légèrement, elles sont moins de la moitié et ne sont peut-être pas toujours investies dans des circonscriptions favorables aux partis qui les y ont placées.

*Non représentés sur la carte, les candidats investis dans les circonscriptions des Français de l'étranger sont à retrouver dans le tableau ci-dessous.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.