[scald=206421:sdl_editor_representation]PARIS (Reuters) - François Hollande et Jean-Marc Ayrault regagnent respectivement quatre et trois points, selon un sondage BVA qui lie en partie ce regain de popularité à l'intervention militaire française au Mali.

Selon cette enquête, Pour Orange, L'Express, la presse régionale et France Inter, le chef de l'Etat français est désormais crédité de 44% de bonnes opinions et son Premier ministre de 40%.

François Hollande, qui avait perdu 21 points en huit mois, semble pouvoir tirer parti de la guerre au Mali, engagée le 11 janvier, du "mariage pour tous" et de la récente libération de Florence Cassez, qui était détenue au Mexique, pour corriger son image de "mou", juge BVA.

Jean-Marc Ayrault reste clairement impopulaire mais sa remontée peut aussi être imputée à une image d'autorité plus assurée depuis janvier, ajoute l'institut.

Les Français sont toutefois très partagés sur le fait que François Hollande respecte ses engagements de candidat et restent très critiques sur l'efficacité et la justice de sa politique.

En effet, 48% pensent qu'il respecte ses engagements, contre 50% qui jugent, à l'inverse, qu'il ne les respecte pas.

Ce sondage a été effectué les 24 et 25 janvier auprès d'un échantillon de 1.136 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Gérard Bon, édité par Gilles Trequesser

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.