Emmanuelle Cosse
Emmanuelle Cosse © PHOTOPQR/OUEST FRANCE/Stéphane GEUFROI/CAEN / PHOTOPQR/OUEST FRANCE/Stéphane GEUFROI/CAEN

A 39 ans, la nouvelle secrétaire nationale d'Europe Ecologie-Les Verts (EELV) a été élue lors de leur congrès à Caen. Les écologistes ne sont pas parvenus à s'entendre sur une motion commune. Emmanuelle Cosse a obtenu plus de 55% des voix.

Dans ses premières paroles, la vice-présidente de la région Ile-de-France chargée du logement a assumé la participation du parti au gouvernement, tout en critiquant sa politique économique et environnementale :

Les socialistes n'ont pas su mettre en oeuvre une alternative crédible car ils cèdent au mirage de la croissance et aux solutions économiques d'arrière garde de Bercy. La première partie du quinquennat de François hollande a déçu beaucoup de Français et de Françaises et nous avec.

Bien entendu, les questions ont porté sur les divisions du parti, Emmanuelle Cosse répond au micro de Stéphane Leneuf :

Je suis secrétaire nationale de l'ensemble du parti, je travaille pour tout le monde. L'objectif, c'est d'être ensemble.

Objectif 2014

Emmanuelle Cosse a ensuite réaffirmé les objectifs électoraux de son parti, rien de surprenant :

Les municipales seront un rendez-vous majeur et aux Européennes, ce sera Front national contre Europe Ecologie-Les Verts, ce sera l'extrême droite contre les écolos.

La PS se réjouit de l'élection d'Emmanuelle Cosse, le principal parti gouvernemental a salué cette vitoire par la biais du secrétaire du PS Luc Carvounas dans un communiqué :

Les militants d'EELV envoient un message important à toute la gauche : celui de notre responsabilité de travailler tous ensemble, dans le respect mutuel de nos sensibilités, au redressement de la France. De nos échanges et de ce travail en commun dépend en partie la réussite du quinquennat de François Hollande.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.