Européennes 2014 : un scrutin incertain
Européennes 2014 : un scrutin incertain © PHOTOPQR/L'ALSACE / PHOTOPQR/L'ALSACE

Notre dernier sondage BVA - Orange, pour l'Express, la presse régionale et France Inter place l'UMP et le FN dans un mouchoir de poche. Le PS est décroché en troisième position. Pourtant, rien n'est figé...

23% pour le Front national, 21% pour l'UMP, et seulement 17% pour le PS. C'est ce qui ressort de ce nouveau baromètre, qui confirme la progression du parti de Marine Le Pen aux prochaines européennes. Le Modem/UDI ne recueillerait que 9,5% des suffrages, 9% pour EELV-Les Verts et 8% pour le Front de Gauche.

► ► ► DOCUMENT | Lire les résultats complets du sondage

A six jours du scrutin, deux incertitudes demeurent : la première, est-ce que le Front national arrivera bel et bien en tête de ces élections européennes ? C'est ce qu'annoncent la plupart des sondages mais pour Frédéric Dabi, directeur général adjoint de l'IFOP, rien n'est encore tout à fait joué :

Un point d'écart entre le FN et l'UMP, ça veut dire qu'on est dans la marge d'erreur.

Seconde incertitude : l'abstention. Toutes les études d'opinion promettent une abstention record entre 61 et 64%. En réalité, elle pourrait même être plus forte encore. Les explications de Céline Braconnier, spécialiste des comportements électoraux :

Il y a une sous-déclaration de l'abstention.

Bref, les résultats de dimanche prochain peuvent réserver quelques surprises encore. D'ailleurs, parmi les personnes sondées par l'institut BVA, une sur trois reconnaît que son choix n'est toujours pas définitif.

► ► ► COMPRENDRE | Dossier, les élections européennes

► ► ► ÉCOUTER | Le 7/9, Louis Aliot, tête de liste Front national/Rassemblement Bleu Marine dans le Sud-Ouest

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.