À quelques jours des élections européennes, tour d'horizon des principales listes engagées pour le scrutin : les têtes de liste, les citations, les trois priorités du programme et le groupe que devraient rejoindre les eurodéputés.

Quinze listes en course pour les européennes seront représentées au débat organisé, ce mercredi soir, au débat organisé par France Inter et France 2.
Quinze listes en course pour les européennes seront représentées au débat organisé, ce mercredi soir, au débat organisé par France Inter et France 2. © Illustration Julien Mougnon-France Inter / Photos Maxppp-AFP

Encore quelques jours pour se décider. Les élections européennes se tiennent ce dimanche 26 mai, en France, avec un record de 34 listes validées par le ministère de l'Intérieur. Ce mercredi soir, quinze d'entre elles seront représentées au grand débat organisé par France Inter et France 2. Quinze listes passées au crible et dont les idées sont résumées ci-dessous, avec une citation de chacune des têtes de liste, pour comprendre l'essentiel avant d'aller voter.

La liste Lutte ouvrière (LO), les travailleurs contre le grand capital

Nathalie Arthaud, tête de liste Lutte ouvrière.
Nathalie Arthaud, tête de liste Lutte ouvrière. / Illustration France Inter / Photo AFP

Les trois priorités du programme

  • Interdire les licenciements et répartir le travail pour faire baisser le chômage
  • Garantir qu'aucun salaire ni aucune retraite ne soit inférieur à 1 800 euros et imposer leur indexation sur les prix
  • Abolir le secret des affaires

La proposition inattendue

Faire disparaître les frontières et aller vers des "États-Unis socialistes d’Europe".

Le groupe dans lequel la liste va probablement siéger

Dans une interview à Marianne, Nathalie Arthaud indique que les eurodéputés LO siégeraient aux côtés députés "les moins éloignés de [leur] perspective communiste". De 1999 à 2004, l'ancienne porte-parole du mouvement avait siégé au sein du groupe Gauche unitaire européenne/Gauche verte nordique (GUE/NGL).

Pour aller plus loin : le programme 

La liste Union populaire républicaine (UPR), pour le Frexit

François Asselineau, tête de liste UPR
François Asselineau, tête de liste UPR / Illustration France Inter / Photo AFP

Les trois priorités du programme

  • Sortir de l’Union européenne
  • Sortir de la zone euro
  • Sortir de l’OTAN

La proposition inattendue

Dans son programme, l’UPR propose de diffuser sur sa chaîne web UPR TV des vidéos sur les coulisses du Parlement européen et que ses élus reversent une partie de leur salaire à un fonds destiné à soutenir des "causes justes" comme les lanceurs d’alerte ou la protection du patrimoine. 

Le groupe dans lequel la liste va probablement siéger

Dans une interview à Marianne, François Asselineau explique ne pas avoir passé d’accord et qu’il siégera probablement dans un groupe "que les européistes qualifieraient d’eurosceptique".

Pour aller plus loin : le programme et l'article franceinter.fr

La liste La France Insoumise (LFI), pour faire respecter la souveraineté des peuples

Manon Aubry, tête de liste La France Insoumise
Manon Aubry, tête de liste La France Insoumise / Illustration France Inter / Photo AFP

Les trois priorités du programme

  • La règle verte (ne pas prendre à la nature plus que ce qu'elle peut reproduire) contre la "règle d’or" des 3%, sortir des traités européens
  • Un SMIC européen à 75% du salaire médian des États
  • Renégociation ou sortie des traités de libre-échange comme le TISA (Trade in Services Agreement, en français ACS, Accord sur le commerce)

La proposition inattendue

Prendre en compte la question animale.

Le groupe dans lequel la liste va probablement siéger

LFI espère être en capacité de créer un groupe "Maintenant le Peuple" avec le Bloco de Esquerda (Portugal), Podemos (Espagne), Parti de Gauche (Suède), Alliance de Gauche (Finlande), Alliance Rouge Verte (Danemark).

Pour aller plus loin : le programme et l'article franceinter.fr

La liste Rassemblement national (RN), pour une Europe des nations

Jordan Bardella, tête de liste Rassemblement national
Jordan Bardella, tête de liste Rassemblement national / Illustration France Inter / Photo AFP

Les trois priorités du programme

  • Supprimer la Commission européenne
  • Refuser tout alignement fiscal ou social en Europe
  • Rétablir les contrôles aux frontières nationales et européennes

La proposition inattendue

Rester dans la zone euro, mais "intégrer la lutte contre le chômage dans le mandat de la BCE" et "aligner la création monétaire sur l’économie réelle plutôt que sur la finance".

Le groupe dans lequel la liste va probablement siéger

Groupe Europe des Nations et des Libertés (ENL) avec la Lega italienne, le FPÖ autrichien, l’AfD allemande, etc.

Pour aller plus loin : le programme et l'article franceinter.fr

La liste Les Républicains (LR), pour refonder l'Europe et rétablir la France

François-Xavier Bellamy, tête de liste Les Républicains.
François-Xavier Bellamy, tête de liste Les Républicains. / Illustration France Inter / Photo AFP

Les trois priorités du programme

  • La lutte contre l’immigration illégale et le terrorisme islamiste, en adoptant notamment un bouclier contre l’islamisme
  • L’inscription des racines judéo-chrétiennes dans les racines de l’Europe
  • L’Europe projet : que l’Europe se consacre à quelques grands programmes stratégiques, développer par exemple des projets communs de recherche médicale

La proposition inattendue

Instaurer une barrière écologique, des droits de douanes sur les produits importés qui ne respectent pas les normes environnementales françaises.

Le groupe dans lequel la liste va probablement siéger

Parti populaire européen (PPE), comme aujourd'hui.

Pour aller plus loin : le programme et l'article franceinter.fr

La liste Urgence écologie, pour une Europe à la hauteur de l'alarme des scientifiques

Dominique Bourg, tête de liste Urgence écologie.
Dominique Bourg, tête de liste Urgence écologie. / Illustration France Inter / Photo Maxppp

Les trois priorités du programme

  • Interdiction des pesticides et produits chimiques cancérogènes, Politique agroécologique commune 100% bio à partir de 2021
  • Suppression des liaisons aériennes sur les courtes distances, baisse du prix du train, taxe sur le kérosène
  • Fin des subventions aux projets destructeurs du climat et de la biodiversité

La proposition inattendue

Une politique européenne d'éducation à l'environnement.

Le groupe dans lequel la liste va probablement siéger

Avec les écologistes dans le groupe Verts/Alliance libre européenne.

Pour aller plus loin : le programme et l'article franceinter.fr

La liste Parti communiste français (PCF), pour une Europe des gens et pas de l'argent

Ian Brossat, tête de liste Parti communiste français.
Ian Brossat, tête de liste Parti communiste français. / Illustration France Inter / Photo AFP

Les trois priorités du programme

  • Un salaire minimum européen d’au moins 60% du salaire moyen (soit 1 400 euros nets en France)
  • Refonte de la politique agricole commune et doubler la part du fret ferroviaire en Europe
  • Sortie des traités de libre-échange et sortie de l’OTAN

La proposition inattendue

Refuser de soumettre le budget de la France à la commission européenne.

Le groupe dans lequel la liste va probablement siéger

Gauche unitaire Européenne (GUE/NGL), comme aujourd'hui.

Pour aller plus loin : le programme et l'article franceinter.fr

La liste Debout la France, pour une France indépendante et un véritable redressement

Nicolas Dupont-Aignan
Nicolas Dupont-Aignan / Illustration France Inter / Photo AFP

Les trois priorités du programme

  • Contrôle des frontières, suppression des accords de Schengen pour "stopper la submersion migratoire"  
  • Refuser tout nouvel élargissement, à la Turquie et l’ex-Yougoslavie principalement, et supprimer la Commission européenne, créer un secrétariat allégé sous l’autorité des chefs de gouvernement
  • Annuler la directive des travailleurs détachés, y compris pour les transports routiers

La proposition inattendue

Bâtir un plan de lutte contre le cancer, Alzheimer et les maladies orphelines. 

Le groupe dans lequel la liste va probablement siéger

Le candidat de Debout la France a assuré, mercredi 15 mai sur France Inter être allié à 23 partis "d'eurosceptiques modérés" avec qui il pourra travailler.

Pour aller plus loin : le programme et l'article franceinter.fr

La liste PS-Place publique, pour l'écologie et la justice sociale

Raphaël Glucksmann, tête de liste PS-Place publique.
Raphaël Glucksmann, tête de liste PS-Place publique. / Illustration France Inter / Photo AFP

Les trois priorités du programme

  • Un nouveau pacte écologique et social avec notamment un "bouclier emploi" 
  • Une Europe solidaire dans l’accueil des réfugiés
  • Une fiscalité juste avec notamment un ISF vert et une véritable taxe sur les transactions financières

La proposition inattendue 

Un parcours éducatif universel qui favorise les échanges entre les jeunes avec un service civique européen.

Le groupe dans lequel la liste va probablement siéger

Au sein de l'Alliance progressiste des socialistes et démocrates (S&D)

Pour aller plus loin : le programme et l'article franceinter.fr

La liste Génération.s, pour libérer les peuples et la démocratie des pollueurs et des lobbys

Benoît Hamon, tête de liste Génération.s
Benoît Hamon, tête de liste Génération.s / Illustration France Inter / Photo Maxppp

Les trois priorités du programme

  • Un Green New Deal : un plan de relance écologique de 500 milliards par an
  • Un revenu universel européen
  • Sortir des accords de Dublin, pour une politique européenne de l’accueil et de l’asile

La proposition inattendue

Une cour Européenne de l’environnement.

Le groupe dans lequel la liste va probablement siéger

Un groupe "Le printemps européen" dont le Spitzenkandidat (candidat à la présidence de la Commission européenne) est l'ancien ministre grec des Finances Yannis Varoufakis.

Pour aller plus loin : le programme et l'article franceinter.fr

La liste Europe écologie - les Verts (EELV), sauver l'Europe pour sauver le climat

Yannick Jadot, tête de liste Europe écologie - les Verts
Yannick Jadot, tête de liste Europe écologie - les Verts / Illustration France Inter / Photo AFP

Les trois priorités du programme

  • Un traité environnemental européen pour faire de l’écologie la norme juridique supérieure de l’UE
  • Consacrer 50% du budget de l’UE au climat et créer une banque européenne qui financera 100 milliards d’euros d’investissements par an
  • Sortir de la règle de l’unanimité pour harmoniser les politiques fiscales européennes

La proposition inattendue

Des journées européennes végétariennes et bio dans les cantines scolaires et la restauration collective.

Le groupe dans lequel la liste va probablement siéger

Au sein du groupe des Verts/Alliance libre européenne, comme aujourd'hui.

Pour aller plus loin : le programme et l'article franceinter.fr

La liste Union des démocrates et indépendants (UDI), des projets fédérateurs pour relancer l'Europe

Jean-Christophe Lagarde, tête de liste Union des démocrates et indépendants.
Jean-Christophe Lagarde, tête de liste Union des démocrates et indépendants. / Illustration France Inter / Photo AFP

Les trois priorités du programme

  • Une Europe plus stratège, qui oblige par exemple les GAFA à nous payer pour nos données personnelles
  • La mise en place d’un livret E pour financer la transition écologique
  • La fin des vétos et de la règle de l’unanimité pour les sujets économiques, fiscaux et sociaux 

La proposition inattendue

La fin des contributions nationales au budget de l’UE (remplacées par des contributions extérieures) sur les transactions financières, les touristes extra-européens, et une taxe carbone.

Le groupe dans lequel la liste va probablement siéger

Alliance des démocrates et des libéraux pour l'Europe (ALDE).

Pour aller plus loin : le programme et l'article franceinter.fr

La liste Alliance jaune, pour défendre le RIC et la justice sociale

Francis Lalanne, tête de liste Alliance jaune.
Francis Lalanne, tête de liste Alliance jaune. / Illustration France Inter / Photo AFP

Les trois priorités du programme

  • Un référendum d'initiative citoyenne à l’échelle européenne
  • Une taxe de 0,01% sur les produits financiers et les transferts sportifs pour baisser la TVA sur les produits énergétiques et de première nécessité
  • Une taxe de 0,1% sur les bénéfices des banques pour financer les retraites

La proposition inattendue

La création d’un label pour les responsables politiques qui respectent les référendums, leurs engagement et la transparence.

Le groupe dans lequel la liste va probablement siéger

Les eurodéputés Alliance jaune siégeront chez les non-inscrits, selon un colistier.

Pour aller plus loin : le programme et l'article franceinter.fr

La liste La République en marche - MoDem, pour une Europe écologique, de la justice sociale et fiscale

Nathalie Loiseau, tête de liste La République en marche - MoDem.
Nathalie Loiseau, tête de liste La République en marche - MoDem. / Illustration France Inter / Photo AFP

Les trois priorités du programme

  • Une banque européenne du Climat pour réorienter l'épargne des Européens vers la croissance verte
  • Un SMIC européen adapté à chaque pays pour limiter la concurrence par les bas salaires
  • Refonder Schengen, en créant notamment un Office européen de l’asile pour harmoniser les critères de l’asile

La proposition inattendue

Une garantie "Zéro Chômage" : des aides jusqu’à 15 000 euros pour se former pour sortir du chômage ou continuer ses études.

Le groupe dans lequel la liste va probablement siéger

À définir : les eurodéputés LREM rejoindront ceux de l’ADLE, le groupe des Libéraux-Démocrates. Il est aujourd’hui présidé par l’ancien Premier ministre belge Guy Verhofstadt, qui s’est engagé à le refonder intégralement.

Pour aller plus loin : le programme et l'article franceinter.fr

La liste Les Patriotes, pour une sortie de l'Union européenne

Florian Philippot, tête de liste Les Patriotes.
Florian Philippot, tête de liste Les Patriotes. / Illustration France Inter / Photo AFP

Les trois priorités du programme

  • Sortir la France de la zone euro 
  • Sortir la France de l’espace Schengen
  • Sortir la France de l’Union Européenne

La proposition inattendue

Instauration d’une hausse du SMIC de 300 euros en cinq ans.

Le groupe dans lequel la liste va probablement siéger

Le groupe Europe de la liberté et de la démocratie directe (EFDD), comme aujourd'hui.

Pour aller plus loin : le programme et l'article franceinter.fr

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.