[scald=80053:sdl_editor_representation]PARIS (Reuters) - La candidate écologiste à la présidentielle Eva Joly a souhaité jeudi que soit passé un accord de désistement réciproque avec le socialiste François Hollande, le centriste François Bayrou et le candidat du Front de gauche Jean-Luc Mélenchon en vue du second tour.

"Battre Nicolas Sarkozy le 6 mai prochain est un objectif prioritaire pour la candidate écologiste que je suis. J'invite donc aujourd'hui François Hollande, François Bayrou et Jean-Luc Mélenchon à préparer dès à présent une dynamique de second tour et à s'engager à un désistement réciproque pour celui ou celle d'entre nous qui sera qualifié à l'issue du premier tour", a-t-elle dit lors de ses voeux à la presse à Paris.

La candidate écologiste avait été critiquée fin 2011 pour ses attaques contre François Hollande et le Parti socialiste, avec lequel le parti écologiste a pourtant conclu un accord électoral.

Thierry Lévêque, édité par Patrick Vignal

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.