INFO France Inter - Emmanuel Macron a annoncé aujourd’hui, lors d’un déjeuner avec le président du Sénat à l’Elysée, son intention de saisir le Parlement sur la stratégie vaccinale de la France.

Sénat et Assemblée débattront du vaccin anti Covid pour plus de transparence a annoncé Emmanuel Macron au président du Sénat
Sénat et Assemblée débattront du vaccin anti Covid pour plus de transparence a annoncé Emmanuel Macron au président du Sénat © AFP / Ludovic Marin

"Le scepticisme vaccinal sera vaincu par la transparence", a déclaré Emmanuel Macron, ce mercredi midi, lors d’un déjeuner avec le président du Sénat, Gérard Larcher et les présidents des groupes parlementaires. Selon nos informations, afin d’être le plus transparent possible, le Président tient donc à ce que la politique vaccinale, qui sera détaillée jeudi par le Premier ministre, fasse l’objet d’un débat à l’Assemblée nationale et au Sénat.

Un débat sans vote

Pour cela, le gouvernement va faire appel à l’article 50-1 de la Constitution, comme il l’avait fait en avril dernier. Edouard Philippe avait présenté la stratégie de déconfinement du pays, s’en était suivi un débat, puis un vote. Cette fois, selon les informations de France Inter, il n’y aura pas de vote, mais uniquement un débat. 

"Le gouvernement veut se montrer le plus transparent possible, impliquer députés et sénateurs, faire vivre le débat, pour que la confiance gagne un maximum de Français" commente un participant du déjeuner. 

L’objectif est d’organiser ce débat "avant la trêve de Noël". "Sur le papier, ça parait très compliqué, l’agenda est complet" admet un parlementaire, avec notamment les 16 et 17 décembre un débat sur "la politique migratoire de la France et de l’Europe". Un rendez-vous annuel promis par Emmanuel Macron à l’issue de la crise des "gilets jaunes".