[scald=62009:sdl_editor_representation]PARIS (Reuters) - Le nouveau plan d'économies présenté lundi par le gouvernement français sera suffisant même en cas de nouvelle dégradation de la conjoncture, a estimé mardi le ministre de l'Economie, François Baroin.

Le Premier ministre François Fillon a dévoilé lundi un "plan d'équilibre des finances publiques" qui vise à dégager 65 milliards d'euros d'ici à 2016 afin de tenir les objectifs de la France en matière de réduction de déficits.

Prié de dire sur France Info si la France préparerait un nouveau plan de rigueur en cas d'aggravation des conditions économiques, François Baroin a répondu :

"Non, parce qu'il y a dans ce plan l'addition de réformes de structures qui, au fur et à mesure des années, produiront des économies supplémentaires et puis il y a l'adaptation des besoins en fonctions des recettes."

"Ce plan s'inscrit dans un esprit de responsabilité", a-t-il ajouté.

Le candidat socialiste à l'élection présidentielle François Hollande a qualifié lundi soir le plan Fillon d'"incohérent, injuste et inconséquent", estimant qu'il signait le "constat d'échec" de François Fillon et de Nicolas Sarkozy.

Matthias Blamont, édité par Patrick Vignal

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.