[scald=67537:sdl_editor_representation]PARIS (Reuters) - François Bayrou, président du MoDem, a annoncé jeudi soir sa candidature à l'élection présidentielle de 2012 pour que la France reparte "sur des bases nouvelles".

Le dirigeant centriste, déjà candidat à l'élection présidentielle en 2002 et 2007, avait laissé entendre qu'il se déclarerait pour 2012 au début du mois de décembre.

Invité jeudi soir sur TF1, François Bayrou semble avoir légèrement accéléré le tempo.

"Je serai candidat à l'élection présidentielle parce qu'il faut absolument que le pays reparte sur des bases nouvelles et qu'il est impossible qu'on continue comme ça pendant cinq ans", a-t-il expliqué.

Les Français répondraient tous, si on les interrogeait "qu'ils sont plus inquiets qu'ils ne l'étaient il y a cinq ans", y compris sur les problèmes mis en avant par le gouvernement, comme la sécurité, l'immigration ou la santé économique du pays, a ajouté François Bayrou.

Mardi, le président du MoDem avait jugé "insoutenable" le programme socialiste, estimant en outre que François Hollande "commence à avoir du mal parce qu'il n'est pas jugé en comparaison avec ses rivaux du PS mais en lui-même".

Courtisé par la droite comme par la gauche, le "troisième homme" de la campagne de 2007 continue de faire voeux d'indépendance.

François Bayrou est crédité d'environ 7% des intentions de vote dans les derniers sondages d'opinion.

Gérard Bon, édité par Jean-Philippe Lefief

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.