Après la maintien de la candidature de François Fillon malgré sa convocation prochaine devant les juges, l'UDI décide de "suspendre" sa participation à la campagne.

Vue du podium vide au QG de campagne de François Fillon, le 1er mars 2017.
Vue du podium vide au QG de campagne de François Fillon, le 1er mars 2017. © Maxppp / Yoan Valat

"Je ne céderai pas, j'irai jusqu'au bout, je vous demande de me suivre". S'il s'adressait ainsi aux Français, François Fillon a en revanche plus de mal a garder sa famille politique unie derrière sa candidature. Après la démission de Bruno Le Maire, c'est au tour de l'UDI de tourner le dos au candidat de la droite et du centre.

L'UDI a décidé de suspendre sa participation à la campagne - le président de l'UDI, Jean-Christophe Lagarde

Une décision définitive prise la semaine prochaine

Après un nouveau rebondissement dans une campagne déjà bien ébranlée par l'enquête sur les emplois présumés fictifs de Pénélope Fillon, la direction du parti s'est réunie ce mercredi après-midi à l'Assemblée Nationale. Les centristes ont donc décidé de "suspendre" leur participation à la campagne. "Je réunirai la semaine prochaine le bureau exécutif de l'UDI afin que nous prenions une décision collective" a précisé Jean-Christophe Lagarde.

Comme la vice-présidente LR de l'Assemblée, Catherine Vautrin qui réclame "un autre candidat", d'autres soutiens de François Fillon demandent le retrait de sa candidature :

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.