[scald=81749:sdl_editor_representation]PARIS (Reuters) - Le gouvernement présentera une réforme du droit du travail après le sommet social du 18 janvier, a déclaré mardi le Premier ministre François Fillon, selon plusieurs députés UMP.

Selon ces participants à une réunion du groupe UMP, il a évoqué "quatre décisions structurelles" : la formation des chômeurs, l'allègement du coût du travail par le transfert d'une partie des charges patronales sur une autre assiette, les accords de compétitivité en entreprises et le temps de travail.

"Pour cela, il faut une réforme législative. Il y aura un projet de loi de finances rectificative et un texte sur le droit du travail", a dit François Fillon, selon plusieurs députés.

Le projet de loi de finances rectificative devrait mettre en oeuvre un transfert de charges fiscales vers la TVA, selon l'idée surnommée "TVA sociale".

Le texte sur le droit du travail permettrait quant à lui des ajustements, au sein des entreprises, du temps de travail et des rémunérations, en fonction de l'activité.

Emile Picy, édité par Jean-Baptiste Vey

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.