Le président du Conseil général du Morbihan a remporté le prix Press Club humour et politique pour cette petite phrase, à méditer : "Être ancien ministre, c'est s'asseoir à l'arrière d'une voiture et s'apercevoir qu'elle ne démarre pas" . Le jury, présidé par Jean Miot (ancien patron de l'AFP), a également récompensé Jean-Pierre Raffarin "pour l'ensemble de son oeuvre" .

Plusieurs prix spéciaux ont été également décernés, et pas des moindres :

  • Ségolène Royal, qui disait juste avant la primaire socialiste : "Ce n'est pas plus mal que ce soit une femme qui soit élue pour faire le ménage" .

  • Pierre Charon, sénateur UMP, auteur d'une attaque contre la candidate écologiste à la présidentielle : "Eva Joly, c'est un pour tous, tous pour un, et deux pour cent" .

  • Les internautes ont voté pour la phrase de Thierry Mariani, "Il est plus facile de pacifier la Libye que l'UMP" .

  • Enfin le député de l'Essonne, Thierry Mandon, reçoit le prix de l'encouragement pour avoir déclaré, après avoir battu l'UMP Georges Tron aux législatives : "Ça lui fera les pieds !"

Le lauréat 2012, François Goulard, succède ainsi à Laurent Fabius, qui déclarait en 2011 : "Mitterrand est aujourd'hui adulé, mais il a été l'homme le plus détesté de France. Ce qui laisse pas mal d'espoir pour beaucoup d'entre nous" .

Pour un petit florilège des petites phrases récompensées par le Press Club, direction leur site internet...

Mots-clés :
Derniers articles
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.