françois hollande déclare la guerre aux "dérives de l'argent"
françois hollande déclare la guerre aux "dérives de l'argent" © reuters

Lors d’une allocution suivie d’un point de presse, à la sortie du Conseil des ministres, François Hollande a présenté une série de mesures visant à améliorer la "transparence de la vie publique" bien que "la défaillance d’un homme, a-t-il souligné, ne doive en aucun cas faire peser le moindre soupçon sur les autres élus".

Le Président a annoncé que les règles qui régissent le patrimoine des responsables publics seront "entièrement revues" et qu'une Haute autorité "totalement indépendante "contrôlera les déclarations de patrimoine et d'intérêts des ministres, parlementaires, grands élus, et des dirigeants des grands administrations..

"Cette autorité étudiera de manière approfondie la situation de chaque ministre avant et après sa nomination", a-t-il ajouté.

Pour le député socialiste René Dosières, qui depuis des années traque les abus de l'état, c'ets un regroupement de fgens indépendants et irréprochables, dont la mission reste encore à définir

François Hollande a annoncé également l'interdiction du cumul d'un mandat parlementaire avec certaines activités professionnelles pour éviter le conflit d’intérêts. Enfin, le chef de l’Etat a marqué sa volonté de renforcer la lutte contre la grande délinquance économique et financière. Pour ce faire, il a annoncé la création d'un parquet financier –c'est-à-dire d’un procureur spécialisé- avec une compétence nationale, qui pourra agir sur les affaires de corruption et de grandes fraudes fiscales". Un office central de lutte contre la fraude et la corruption sera crée.__ _Les explications de Nathalie Hernandez_
> C’est mieux que la volonté de supprimer les juges d’instruction mais c’est encore flou Eric Halphen, juge et président d’honneur d’Anticor se demande si ce nouveau procureur sera nommé de manière totalement indépendante et comment il va interagir avec les autres _Eric Halphen_
En matière de fraude fiscale, François Hollande a annoncé un renforcement des sanctions. Les élus condamnés seraient inéligible de manière temporaire ou définitive. Questionné sur la volonté de Jérôme Cahuzac de redevenir député. François Hollande a dit que celui qui a menti devant le Parlement, ne pouvait en conscience redevenir député. ### **« Je mesure la gravité de ce qui a été constaté »** Dernier volet du plan du gouvernement, l’éradication des paradis fiscaux "en Europe et dans le monde"… Pour y parvenir, le Président a indiqué que désormais "les banques françaises devront rendre publique, chaque année, la liste de toutes leurs filiales partout dans le monde pays par pays" et devront "publier la nature de leurs activités". Il ne sera donc plus possible pour une banque de masquer les transactions effectuées dans un paradis fiscal. François Hollande veut que cette obligation soit appliquée aussi au niveau de l’UE et étendue aux grandes entreprises ais n’explique pas comment. La France publiera également une liste des paradis fiscaux. Ce projet de loi sera présenté au Conseil des ministres le 24 avril. _François Hollande a expliqué sa détermination et sa volonté pour permettre aux Français ed retrouver la confiance envers ceux qui les représentent_
### Reactions ### **« Ces mesures vont dans le bons sens après un choc terrible »** Yann Galut, député PS, qui a piloté le groupe de travail sur les exilés fiscaux, est satisfait des mesures annoncées mais prévoit déjà que le Parlement complète ces grands principes par de mesures en termes de moyens humains et outils juridiques pour lutter contre l’évasion fiscale. _Yann Galut_
### **« Un président débordé et des mesures qui n’auraient rien changé à l’affaire Cahuzac »** Thierry Mariani, ancien ministre, Thierry Mariani, député UMP des Français de l'étranger pense que François Hollande tente un écran de fumée et que la publication du patrimoine ne va créer que de la jalousie. _Thierry Mariani_
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.