François Hollande attendu samedi au salon de l'Agriculture
François Hollande attendu samedi au salon de l'Agriculture © CC Shoko Muraguchi

Tradition oblige, le chef de l’État inaugure ce samedi matin la 53e édition du Salon de l'Agriculture. Exercice périlleux pour François Hollande, en pleine crise agricole.

Le retour s'annonce compliqué pour François Hollande qui revient tout juste d'un voyage en Polynésie française et en Amérique Latine. Ce qui s'annonce d'habitude comme une promenade, certes assez soutenue et physique, mais plutôt agréable dans les allées du salon, pourrait bien cette fois se transformer en parcours du combattant pour le Président.

Le chef de l'Etat rencontre d'abord les éleveurs

Ca se passe pendant la traite, vers 6h30. C'est ce moment-là qui risque d'être le plus compliqué, car ce sont eux qui subissent de plein fouet la crise actuelle. Les prix de la viande bovine, porcine, et du lait se sont effondrés au fil des mois, sous l'effet de la fin des quotas laitiers européens, de l'embargo russe et du recul de la demande chinoise. Le mot d'ordre à l'Elysée, c'est donc dialogue et écoute. Mais François Hollande sait que l'ambiance risque d'être très tendue. Son parcours sera bien fléché pour éviter au maximum tout incident.

Le chef de l'Etat, accompagné de son ministre de l'Agriculture, sera entouré de plusieurs cordons de policiers - menace terroriste et état d'urgence oblige - dit-on à l'Elysée. Une bonne raison pour limiter les échanges et rester moins longtemps au salon, ce qui ne devrait pas être du goût des agriculteurs qui se sentent déjà délaissés par le gouvernement.

Le Salon de l'agriculture et son défilé de personnalités politiques

Après François Hollande, le Salon de l'agriculture verra le passage de tout le personnel politique de premier plan : Manuel Valls, les candidats à la primaire de droite et Marine Le Pen, entre autres.

"Il n'est pas question que le Salon se transforme une nouvelle fois en concours de beauté politique", a prévenu la FNSEA, premier syndicat agricole français, qui compte demander à tous les élus venus caresser les animaux de répondre à un "questionnaire précis" sur les préoccupations du monde paysan.

Le Salon de l'agriculture - infographie
Le Salon de l'agriculture - infographie © idé
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.