François Hollande
François Hollande © Reuters / Philippe Wojaser

Dans un entretien télévisé, le président de la République a défini les trois priorités du nouveau gouvernementt : la protection des Français, l'emploi ("forcément l'emploi") et l'environnement ("par rapport à ce grand accord que nous avons signé" [à la COP 21]). Il y aura un référendum local sur l'aéroport de Notre-Dame des Landes.

Le projet d'aéroport cristallisait l'opposition de nombreux écologistes. François Hollande a pris acte de la situation de blocage, mais a également affirmé qu'à un moment, "il faut décider ".

Si c'est oui et que la population veut cet aéroport, alors tout le monde devra accepter cette décision. Si c'est non l'Etat en tirera les conséquences.

12 sec

Hollande NDDL

Outre ce référendum qui aura lieu avant le mois d'octobre (date du commencement des travaux), le président a également annoncé une baisse des cotisations sociales pour les agriculteurs . Cette baisse sera annoncée par le gouvernement avant le 17 février .

Interrogé sur la déchéance de nationalité qui figure dans la révision constitutionnelle actuellement en débat, François Hollande ne souhaite pas avoir recours à un référendum, mais souhaite que le travail parlementaire soit rapide :

Les Français veulent que ça se termine, et moi aussi

Sur le plan international, le président demande que la Russie "arrête ses actions contre les civils en Syrie" .

Interrogé enfin sur le débat à gauche avant la présidentielle, et sur son éventuelle participation à une primaire à gauche ,François Hollande a indiqué ne pas vouloior entrer dans le débat. Il prendra sa décision "le moment venu ".

La totalité de l'entretien télévisé du président de la République

33 min

François Hollande

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.