Les quatre héros ont été décorés par François Hollande
Les quatre héros ont été décorés par François Hollande © Capture d'écran france 2

Le président de la République a fait chevaliers de la Légion d'Honneur trois Américains et au Britannique intervenus sur le Thalys pour désarmer Ayoub el-Ghazzani. Ils "ont permis d'éviter une tragédie, un massacre" a dit le Président.

Les trois Américains sont Spencer Stone, 23 ans, Alek Skarlatos, 22 ans -deux soldats en vacances- et leur ami Anthony Sadler, 23 ans, et le Britannique Chris Norman, 62 ans.

François Hollande, qui a rendu hommage à leur "courage" et à leur "sang-froid" a déclaré qu'ils incarnent "le bien" de "l'humanité" face au "mal qui est le terrorisme". Le Président a expliqué qu'il avait voulu leur remettre la Légion d'Honneur "la plus haute distinction, pour vous dire que nous vous sommes redevables".

Si le britannique était en costume, la médaille a été épinglée sur les polos des trois américains. Une première, en matière de écrémonies protocolaires.

Chris Norman qui nous demande de nous interroger sur ce que nous pourrions faire dans la même situation

Les quatre hommes ont été décoré en présence du Premier ministre Charles Michel et d’un représentant du Premier ministre néerlandais Mark Rutte. Ont également assisté à la cérémonie Manuel Valls ainsi que Bernard Cazeneuve , Ségolène Royal, Marisol Touraine, Alain Vidalies ainsi que le président de la SNCF Guillaume Pépy.

D'autres comportements héroiques ont être salués par François Hollande. Damien, le passager français ayant dès le début tenté de neutraliser le jeune islamiste -un diplômé de l'Edhec de 28 ans travaillant pour une banque française à Amsterdam et qui souhaite garder l'anonymat qui sera décoré ultérieurement - ainsi que le Franco-américain, Mark Moogalian, 51 ans, blessé par balle pendant l'attaque et toujours hospitalisé à Lille, ainsi que l'agent de la SNCF en congés au moment des faits, qui a aidé à maîtriser El Khazzani.

Allocution à la réception des sauveteurs du Thalyspar elysee

►►► A LIRE EGALEMENT | Le récit et les images des "héros" américains

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.