[scald=87589:sdl_editor_representation]PARIS (Reuters) - François Hollande a déclaré vendredi qu'il n'excluait pas un "coup de pouce" en faveur du smic l'été prochain, s'il entre à l'Elysée en mai.

Son projet présidentiel présenté jeudi ne prévoit pas de revalorisation du salaire minimum.

"Lorsqu'il s'agira de revaloriser le smic, et cela viendra nécessairement, sans doute au moment de l'été, il y aura eu cette conférence sociale qui permettra d'avoir une discussion sur cette question", a déclaré le candidat socialiste à l'élection présidentielle à BFM-TV.

"Il y aura de toute façon une revalorisation par rapport à l'inflation et nous aurons la question de savoir s'il faut un coup de pouce et j'en discuterai avec les partenaires sociaux dans le cadre de cette conférence", a-t-il ajouté.

Elizabeth Pineau

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.