François Hollande s'exprime sur la crise agricole à Dijon
François Hollande s'exprime sur la crise agricole à Dijon © Radio France / France Bleu Bourgogne

Pour le président, qui s'exprimait devant les ambassadeurs de France réunis à Paris ce mardi matin, l'attaque contre le Thalys prouve que nous sommes toujours exposés terroristes et que nous devons nous protéger

Après une quatrième journée de garde à vue, Ayoub El Khazzani, soupçonné d'avoir voulu commettre un carnage dans un Thalys sera présenté ce soir à la justice en vue de sa mise en examen. Pour François Hollande qui a rappeleé que l'attaque du Thalys "aurait pu dégénérer en un carnage monstrueux sans le courage de plusieurs passagers", la sécurité de la France se joue à l'intérieur et à l'extérieur des frontières du pays.

Sur le territoire "l'opération Sentinelle", ce déploiement de militaires français en renfort de la police sur le territoire national, "mais aussi à l'extérieur de nos frontières" ou l'organisation Etat Islamique "enrôle, endoctrine, encadre pour tuer à une plus grande échelle", a poursuivi le chef de l'État

"Face au terrorisme, le recours à la force est nécessaire", a-t-il assuré.

François Hollande

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.