la cote de françois hollande remonte de trois points
la cote de françois hollande remonte de trois points © reuters

En visite dans une usine Michelin près de Clermont-Ferrand, le Chef de l'Etat a assuré n'avoir "aucune chance d'être réélu" et "aucune raison d'être candidat" en 2017 si la courbe du chômage ne s'inverse pas.

C'est la première fois que François Hollande parle avec autant de clarté de son éventuelle candidature à la prochaine présidentielle. "Si le chômage ne baisse pas d’ici à 2017, je n’ai aucune raison d’être candidat, ou aucune chance d’être réélu", a-t-il déclaré lors d’un déjeuner avec une vingtaine de salariés, de dirigeants et de syndicalistes de Michelin.

François Hollande s'était fixé l'objectif d' "inverser la courbe du chômage" à la fin 2013. Un engagement qu'il n’a pas réussi à tenir : l’année s’est terminée sur une hausse du nombre de demandeurs d’emploi.

Il a aussi rappelé que l’emploi était sa "priorité" et tout particulièrement l’emploi des jeunes. "On va y mettre toute notre énergie parce qu’il n’y a pas d’autre enjeu".

Le décryptage du politologue Roland Cayrol

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.