[scald=66461:sdl_editor_representation]PARIS (Reuters) - Un mois après sa victoire à la primaire socialiste, François Hollande baisse de sept points dans les intentions de vote en vue du premier tour de la présidentielle et de six points au second, même s'il reste nettement en tête devant Nicolas Sarkozy, selon un sondage BVA diffusé mardi.

Selon cette enquête pour RTL-Orange et la presse régionale, le candidat socialiste arrive en tête au premier tour avec 32% des intentions de vote, contre 27% à l'actuel chef de l'Etat.

Son avance serait plus nette au second tour avec 58% contre 42% à Nicolas Sarkozy.

Ce sondage tend à rejoindre une précédente enquête - LH2 pour Yahoo publiée dimanche - pour qui le candidat socialiste recueille 30% d'intentions de vote au premier tour et ne devance plus que d'un petit point le président sortant (29%).

Au second tour, François Hollande reste favori (58% contre 42% à Nicolas Sarkozy).

L'institut BVA estime qu'une part de la baisse est mécanique, François Hollande partant de trop haut. Il retrouve ainsi des niveaux plus "normaux" auprès des sympathisants de l'extrême-gauche et du MoDem.

Mais, pour une autre part, sa baisse s'explique vraisemblablement par la mauvaise séquence que vient de vivre le candidat: il chute lourdement auprès des ouvriers, des catégories populaires, et des quadragénaires.

Ce sondage a été effectué les 18 et 19 novembre auprès d'un échantillon de 957 personnes, représentatif de la population française.

Gérard Bon

Mots-clés :

Derniers articles

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.