[scald=85713:sdl_editor_representation]LE BOURGET, Seine-Saint-Denis (Reuters) - François Hollande s'est engagé dimanche à renforcer les effectifs de la police et de la justice dans les zones difficiles et a mis en garde les "petits caïds" des cités.

"La République vous rattrapera", a-t-il dit.

Le candidat socialiste à la présidentielle a affirmé lors de son premier grand discours de campagne au Bourget (Seine-Saint-Denis) qu'il créerait "des zones de sécurité prioritaires là où il y a les taux de délinquance les plus élevés."

Il s'est engagé à mettre dans ces zones des forces supplémentaires. "Mille chaque année dans la justice, dans police, dans la gendarmerie en rapprochant les forces de l'ordre des citoyens", a-t-il dit.

En réponse aux critiques sur l'angélisme supposé du PS en matière de sécurité, François Hollande a ajouté qu'il lutterait "contre tous les trafics, contre toutes les mafias", ajoutant qu'il n'accepte pas non plus "la délinquance financière".

"Je ne tolère pas qu'un petit caïd avec sa bande mette une cité en coupe réglée", a-t-il lancé.

"A tous ceux-là, des délinquants financiers aux fraudeurs, aux petits caïds, je les avertis: ceux qui ont pu croire que la loi ne les concernait pas, le prochain président les prévient: la République vous rattrapera".

Elizabeth Pineau, édité par Gérard Bon

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.