[scald=45567:sdl_editor_representation]PARIS (Reuters) - François Hollande devancerait largement Martine Aubry au premier tour de la primaire pour l'investiture socialiste à la primaire présidentielle avec 44% des voix contre 28%, selon un sondage BVA pour Orange et la presse régionale.

Ces chiffres portent sur les sympathisants de gauche. Le premier débat de la semaine dernière entre les six candidats a permis à l'élu corrézien de conserver sa position, alors que Martine Aubry perdait trois points.

Arnaud Montebourg, en progression de quatre points, arriverait troisième avec 11% chez les sympathisants de gauche et devancerait Ségolène Royal, qui en perd trois à 9%. Manuel Valls progresse aussi de deux points à 7% tandis que le radical Jean-Michel Baylet reste à 1%.

Ce débat semble avoir fait progresser l'engouement pour cette élection primaire, qui est une première de la vie politique française. Les électeurs se déclarant absolument certains de participer à la primaire passent de 15% à 18% de la population, ce qui donnerait huit millions de votants.

La primaire se déroulera les 9 et 16 octobre.

L'enquête a été réalisée du 16 au 18 septembre sur un échantillon de 2.624 personnes, choisies par la méthode des quotas dans la population de plus de 18 ans, et fractionné en trois (1.301 sympathisants de gauche, 723 susceptibles d'aller voter et 473 certains d'aller voter).

Thierry Lévêque, édité par Jean-Loup Fiévet

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.