Marine Le Pen le dit : les primaires sont un signe de "faiblesse", l'absence d'un "candidat naturel". Mais au sein même du FN, on trouve des positions diamétralement opposées.

Marine Le Pen et sa nièce Marion Maréchal-Le Pen en décembre 2015
Marine Le Pen et sa nièce Marion Maréchal-Le Pen en décembre 2015 © Reuters / Benoit Tessier

Y'a-t-il, de plus en plus, deux partis en un ? D’un côté, un FN ancré à droite, conservateur sur les valeurs, libéral sur l’économie : c’est le FN de Jean-Marie Le Pen, celui dont Marion Maréchal-Le Pen est l’héritière, le FN du sud de la France où elle est implantée et d’où elle a reçu le plus de soutien.

De l’autre côté, le FN version Florian Philippot. Un FN dédiabolisé, ouvert sur le sociétal, qui n’a rien à redire au mariage pour tous, ni au remboursement de l’IVG... Sur l’économie, c'est un FN qui se veut plutôt social, et qui séduit notamment les classes populaires du nord ou de l’est de la France, où Florian Philippot et Marine Le Pen sont implantés.

Les principaux points de divergence entre les deux courants du Front national
Les principaux points de divergence entre les deux courants du Front national © Radio France / Olivier Bénis

Avec la candidature de François Fillon, c’est la ligne "nouvelle" qui est devenue la seule valable pour la présidente du FN. Car François Fillon séduit toute la frange catholique, conservatrice, identitaire de la droite, celle dont Marion Maréchal-Le Pen est très proche. Il est en revanche facile à attaquer sur son programme économique, très libéral.

Pour résumer, François Fillon a affaibli Marion Maréchal-Le Pen, qui tente de faire entendre sa différence, et donné des ailes à Florian Philippot, sa stratégie et sa ligne antilibérale, devenue celle de Marine Le Pen. Et pourtant, en 2011, elle était elle aussi favorable au déremboursement de l’IVG. Marine Le Pen a également tenté jeudi de calmer le jeu, en dénonçant la scolarité gratuite des enfants clandestins. L’immigration, le fonds de commerce du FN, fait toujours l’unanimité au sein du parti.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.