Le site d'information accuse le ministre des Comptes publics et le secrétaire d'Etat auprès de Nicolas Hulot de passer leurs vacances "chez un ex-trafiquant de drogue"

Gérald Darmanin et Sébastien Lecornu très mécontents du papier de Mediapart sur leurs vacances en Corse
Gérald Darmanin et Sébastien Lecornu très mécontents du papier de Mediapart sur leurs vacances en Corse © Maxppp / Nicolas Kovarik

Après le chef de l'Etat qui a porté plainte contre un paparazzo mardi, c'est l'un de ses ministres qui attaque en justice Mediapart ce jeudi.

Le ministre des comptes publics Gérald Darmanin et son collègue Sébastien Lecornu, secrétaire d'Etat auprès du ministre chargé de la Transition écologique, accusés par Mediapart de passer leurs vacances "chez un ex-trafiquant de drogue", ont annoncé sur Twitter leur intention de porter plainte pour diffamation contre le site d'information.

Mediapart qui raconte comment les deux membres du gouvernement ont loué une villa au nord d’Ajaccio appartenant à une ancienne miss Corse - jusque-là aucun problème - si ce n'est qu'elle fut aussi la compagne de Gilbert Casanova ancien président de la Chambre de commerce de Corse du sud, condamné à huit ans de prison en 2010 dans une affaire de stupéfiants. D'où ce titre de Mediapart :

Et c'est ce titre qui a fait bondir les deux ministres et qui les pousse à porter plainte pour diffamation, car non, en réalité, ils ne sont pas en vacances chez un ex trafiquant de drogue, mais ils ont loué, avec leurs amis, une villa trouvée sur un site spécialisé et appartenant à l'ex-femme d'un ancien trafiquant de drogue.

"C’est la journaliste nous a appris qui était M. Casanova"

C’est ensuite dans un long post commun sur Facebook que les deux ministre ont dénoncé un article qui, selon eux, "n'a d'autre objectif que de nuire et d'annoncer des choses formellement inexactes".

Se pose quand meme une question : était-ce bien a propos, pour des ministres, de choisir cette maison ?

À en croire Gérald Darmanin, ce sont ses amis qui ont fait la réservation sur le site HomeHolidays, sans jamais se douter du passé amoureux de la propriétaire. Quand à la préfecture du Corse du Sud, elle a bien validé cette location, nous dit Matignon "le préfet n'y a vu aucune contre indication. La propriétaire Christelle Godani, n'ayant jamais eu à faire à la justice et possédant plusieurs maisons en Corse qu'elle loue tout à fait légalement. "

Reste cette petite phrase de Mediapart qui intrigue : le couple Godani Cazanova a "chaleureusement accueilli le duo ministériel lors de son arrivée dimanche soi". Absolument faux, répond encore une fois Gérald Darmanin "nous avons été accueillis par une escorte policière comme tous les membres du gouvernement."

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.