L'ex-ministre de l'Intérieur Gérard Collomb a été réélu ce lundi maire de Lyon. Une reprise en main de la vie lyonnaise qui sème le trouble, notamment sur le rôle que jouera son épouse Caroline Collomb, référente LREM dans le Rhône et magistrate de métier.

Caroline Collomb prendra-t-elle le pouvoir à Lyon dans le sillage de son mari
Caroline Collomb prendra-t-elle le pouvoir à Lyon dans le sillage de son mari © AFP / JEAN-PHILIPPE KSIAZEK

Il est désormais réinstallé dans son fauteuil de maire de Lyon : Gérard Collomb a été élu ce lundi matin par 41 voix sur les 73 du conseil municipal, réuni pour une séance extraordinaire. Revient désormais la grande question qui s'est posée avant même la démission de Gérard Collomb du ministère de l'Intérieur : va-t-on assister à un partage du pouvoir avec Madame à la mairie de Lyon, et Monsieur à la tête de la métropole ? 

Avant de démissionner, Gérard Collomb n'a eu de cesse de rassurer ses alliés lyonnais, socialistes de toujours, marcheurs d'aujourd'hui, et leur promettre que Madame ne serait pas de la partie. Madame, c'est-à-dire Caroline Collomb, avec qui il forme un couple politique depuis 20 ans. 

1 min

La division de la droite, meilleur atout de Gérard Collomb pour 2020

Par Christophe Vincent

Caroline Collomb , un outil pour la stratégie de Gérard ?

Longtemps, Gérard Collomb a pu penser détenir une solution d'avenir en la personne de son épouse. Placer sur orbite Caroline Collomb, plus jeune que lui de 29 ans, pouvait lui offrir plusieurs scénarios de sortie à moyen ou long terme ; notamment une transition en douceur en cours de mandat. 

Beaucoup le soupçonnent d'imaginer perpétuer la marque Collomb pendant plusieurs décennies. Les plus perfides se demandent s'il ne rêve pas de battre en couple le record de longévité d'Edouard Herriot, resté 52 ans maire de Lyon.

Du coup, la discrétion est de mise et le sujet Caroline Collomb est devenu très sensible, voire tabou entre Saône et Rhône. L'intéressée refuse net toute demande d'entretien, sans explication. Son mari ne répond plus aux questions la concernant, tout comme les élus LREM, du moins publiquement.

Caroline Collomb a-t-elle une stratégie personnelle ? 

Il y a onze ans, Caroline Collomb pouvait passer encore pour la femme effacée et dévouée, mère de deux filles, comme en témoigne cette vidéo faite à l'occasion de la naissance de sa fille Camille. 

Caroline Collomb est magistrate de métier. D'abord au Tribunal administratif de Toulon, puis nommée à la 1ère chambre au TA de Paris en tant que rapporteur. Un poste qui a fait dire aux détracteurs du couple Collomb que c'était une "nomination de confort", et même dangereuse puisque, "étant en charge des contentieux sur les domaines fiscaux, éducation-recherche, élections universitaires et d'étrangers, Caroline Collomb aurait à traiter des dossiers concernant d'autres ministres que son mari". 

Elle ne s'occupe pas seulement de droit administratif. Depuis 2014 elle est très clairement au combat. Cette ex-militante aux Mouvements des jeunes socialistes, et autrice d'un mémoire de fins d'études sur la transmission du pouvoir, est devenue secrétaire de section PS à Lyon

Désormais, certains lui prêtent une clairvoyance certaine en politique. N'a-t-elle pas été la première à inviter Emmanuel Macron, dès 2015, pour l'un de ses premiers meetings, parce qu'elle jugeait que ce jeune conseiller avait de l'avenir ? 

C'est à partir de ce moment qu'elle construit un parcours plus personnel, à sa façon, pour devenir la référente d'En Marche, dans le Rhône. 

Désormais, ses amis comme ses ennemis, s'interrogent sur ses ambitions réelles. 

Elle a récolté les bons points distribués par Marlène Schiappa, qui a dit lors d'une visite à Lyon : "Caroline Collomb a l’autorité nécessaire, c’est une grand médiatrice". Mais elle a récolté également la fronde de plusieurs militants d'En Marche, qui estiment qu'elle n'incarne pas le projet Macron, et n'a qu'une ambition personnelle.

À gauche, Jean-Jack Queyranne, figure du PS et solide ennemi du couple, estime, perfidement, que "Les Lyonnais ne voteront jamais pour une femme inconnue".

Connue au moins pour son caractère bien trempé, Caroline Collomb semble avoir le cuir assez épais pour supporter les contestations, et se faire un prénom, quoi qu'on dise d'elle. 

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.