Benoît Hamon est l'invité de la matinale Grand Format de France Inter, ce lundi de 7h à 9h. L'occasion de faire le point sur les soutiens du candidat de gauche à la présidentielle.

Benoît Hamon
Benoît Hamon © AFP / PHILIPPE HUGUEN

Les électeurs de la primaire écologiste ont approuvé à près de 80% l'accord conclu entre Benoît Hamon et Yannick Jadot.

Cet accord prévoit notamment que le député européen EELV renonce à sa candidature à la présidentielle.

Par ailleurs Benoît Hamon et Jean-Luc Mélenchon se sont rencontrés vendredi soir. Jean-Luc Mélenchon avait prévenu vendredi qu’il ne faudrait "pas trop se faire d'illusions" sur le résultat d'une telle rencontre.

Jamais Mélenchon ne se désistera pour Hamon, a commenté Daniel Cohn-Bendit dans Questions Politique sur France Inter, et jamais Hamon ne se désistera pour quelqu'un qui souhaite la destruction du PS, a-t-il précisé.

Depuis le 29 janvier, et sa victoire à la primaire de gauche, Benoît Hamon s'est appliqué à tenter l'impossible grande alliance de la gauche. Passe d'armes à fleuret à peine moucheté avec Jean-Luc Mélenchon, économie d'amabilités avec les proches du gouvernement, le frondeur du Parti Socialiste n'a obtenu pour l'instant que le retrait de Yannick Jadot, le candidat écologiste.

La ministre de l'Education Najat Vallaud-Belkacem rappelle que Benoît Hamon "a constitué un conseil politique: qui veut y participer peut le faire". Dans un entretien au Parisien-Dimanche, elle estime que la situation est délicate, pire qu'en 2007, pour le parti socialiste.

L'ancienne Garde des sceaux Christiane Taubira au contraire, estime que la Gauche n'a pas encore perdu.

Sans Mélenchon, et contre Macron, réussira-t-il à s'imposer ?

Christophe Caresche, député PS de Paris et chef de file des réformateurs, apporte son soutien à Emmanuel Macron à l'élection présidentielle, dans une interview au Journal du dimanche. Sera-t-il suivi par d'autres élus "réformateurs" du PS? La décision n’est pas prise, mais la réflexion devrait s’accélérer.

Après ses déplacements dans le Pas-de-Calais le 23 février sur le thème de la transition énergétique et de la rénovation urbaine, Benoît Hamon sera en meeting à Lannion, Morlaix et Brest le 1er mars.

ALLER PLUS LOIN ||

►►►Le calendrier de la présidentielle à partir de maintenant

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.