• Anne Hidalgo : 53,34%
  • Nathalie Kosciusko-Morizet : 44,06%
Anne Hidalgo devrait maintenir Paris dans le giron de la gauche
Anne Hidalgo devrait maintenir Paris dans le giron de la gauche © reuters

La candidate de l'UMP avait créé la surprise au premier tour en dépassant sa concurrente socialiste. Une surprise qui n'aura pas duré, puisque l'héritière de Bertrand Delanoë distance NKM de 10 points sur l'ensemble de la capitale.

La bataille aura été serrée, jusqu'au dernier moment. Sur les réseaux sociaux, les pronostics donnaient tour-à-tour une candidate ou l'autre gagnante. Mais c'est finalement Anne Hidalgo qui l'emporte.

Sans surprise... ou presque. Jusqu'au premier tour, la semaine dernière, tous les sondages donnaient la candidate socialiste gagnante. Mais dimanche dernier, c'est finalement NKM qui était arrivée en tête, créant un certain émoi à gauche.

L'entre-deux-tours a vu les alliances se former : le candidat EELV Christophe Najdovski a rejoint la liste PS, et l'UMP a réussi à faire revenir les dissidents. Pas suffisant, toutefois, pour s'imposer et reprendre la capitale à la gauche.

La mairie du XIVe arrondissement échappe aussi à NKM : elle n'y remporte que 46% des voix, contre 54% pour la candidate PS Carine Petit.

► ► ► CONSULTER | Les résultats ville par ville► ► ► À VOIR | La bataille de Paris, le webdoc

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.