Hollande et Aubry à l'enterrement de Pierre Mauroy
Hollande et Aubry à l'enterrement de Pierre Mauroy © Christophe Morin / IP3 / Christophe Morin / IP3

Tennis côté court, tennis côté table : le Président François Hollande et la maire de Lille déjeunent en marge de la deuxième journée de la finale de Coupe Davis à Lille.

Ils ont réservé dans l'une des bonnes tables lilloise, chez Meert. Martine Aubry et François Hollande vont assister à la deuxième journée de la finale de Coupe Davis. Le déjeuner alimente les commentaires politiques car le contexte ne manque pas de saveur : Martine Aubry a été battue par François Hollande lors des primaires socialistes. Aujourd'hui, elle s'impose dans les derniers sondages et battrait François Hollande en cas de nouvelle primaire au PS.

Frédéric Says est devant le restaurant "chez Meert"

► ► ► SUIVRE |

François Hollande est désavoué par près des trois quarts des sympathisants de gauche, qui ont constitué le socle de son électorat en 2012, selon un sondage Opinionway publié samedi par Le Figaro. Sur 1 765 personnes interrogées jeudi et vendredi, 86% disent ne pas souhaiter que le chef de l'Etat français se représente lors de l'élection de présidentielle de 2017.

En tout état de cause, même si François Hollande se représente en 2017, 81% des sympathisants de gauche disent souhaiter que le Parti socialiste organise une primaire pour désigner son candidat. Dans ce cas-là, ils seraient seulement 10% à choisir l'actuel chef de l'Etat, alors que 31% lui préfèreraient le Premier ministre, Manuel Valls, 28% la maire de Lille, Martine Aubry, 9% l'ancien ministre de l'Economie, Arnaud Montebourg, et 3% l'ex-ministre écologiste Cécile Duflot.

Côté court

Monfils bat Federer
Monfils bat Federer © ÂYOAN VALAT/EPA/MAXPPP / ÂYOAN VALAT/EPA/MAXPPP

À partir de 15h, le double français affronte le double suisse. La paire française devrait être composée de Richard Gasquet et Jo Wilfried Tsonga (ou Julien Benneteau). L'équipe suisse alignera Roger Federer et Stanislas Wawrinka.

Arnaud Clément, l'entraîneur des Français doit choisir entre trois configurations possibles. Il considère que "c'est un très bon casse-tête". Même si les Français ont l'habitude de remporter les doubles en Coupe Davis, Arnaud Clément rappelle que les deux joueurs suisses sont champions olympiques en titre.

► ► ► REVIVRE | La première journée de la finale

Côté supporter, le match est gagné par les Suisses. Dans les rues de Lille, le rouge est majoritaire.

Le reportage de Béatrice Dugué

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.