[scald=219607:sdl_editor_representation]PARIS (Reuters) - François Hollande perd six points avec 37% d'approbation, perdant le bénéfice de son embellie de février consécutive à l'intervention militaire française au Mali, selon un sondage Ifop pour Paris Match diffusé mardi.

La proportion de Français approuvant son action est stable auprès des catégories socioprofessionnelles les plus aisées (45% d'approbation, stable), tandis qu'elle est en baisse significative auprès des professions intermédiaires (36%, -11), des employés (30%, -8) et des ouvriers (37%, -8).

Si 63% des Français considèrent que François Hollande défend bien les intérêts de la France à l'étranger, seul un tiers jugent positivement sa politique économique (34%, -3) et son action contre la dette et les déficits publics (32%, -7).

La cote d'approbation de l'action de Jean-Marc Ayrault comme Premier ministre s'établit elle aussi à son niveau le plus bas depuis sa prise de fonction (39%, -6).

Le Premier ministre enregistre une baisse particulièrement importante auprès des sympathisants du Parti Socialiste : seuls deux tiers d'entre eux émettent aujourd'hui un avis positif vis-à-vis de sa politique (68%), soit un résultat en reflux de 13 points par rapport à février.

Ce sondage a été effectué du 28 février au 1er mars auprès d'un échantillon de 1.015 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Gérard Bon, édité par Yves Clarisse

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.