[scald=41125:sdl_editor_representation]PARIS (Reuters) - François Hollande confirme son avance sur Martine Aubry, par rapport à juillet, dans un sondage Ipsos-Logica sur la présidentielle publié mardi.

Tous deux devanceraient cependant Nicolas Sarkozy au premier tour, le député de Corrèze gagnant un point à 30%, contre 22% pour l'actuel chef de l'Etat.

La maire de Lille, en revanche, cède deux points à 27%, contre 23% pour Nicolas Sarkozy, dans cette enquête réalisée pour France Télévisions, Radio France et Le Monde.

Ségolène Royal, à 19% (+2), serait la seule des trois prétendants socialistes présentés dans ce sondage à être devancée par le chef de l'Etat (23%, -1).

La présidente du Front national, Marine Le Pen, obtient un score inchangé de 18% face à Martine Aubry ou Ségolène Royal et de 17% dans l'hypothèse Hollande.

Le président du Parti radical, Jean-Louis Borloo, est quatrième du classement, mais perd un ou deux points, variant de 7% (hypothèse Aubry, Hollande) à 9% (configuration Royal).

François Bayrou, président du MoDem, est crédité de 6% à 7%, Dominique de Villepin, ex-Premier ministre UMP, de 3,5% à 5%, et le souverainiste Nicolas Dupont-Aignan 1%.

A la gauche de la gauche, Jean-Luc Mélenchon, candidat du Front de gauche, obtiendrait de 5,5% à 8,5%, Eva Joly, d'Europe Ecologie-Les Verts, 5% à 7%, Nathalie Arthaud, de Lutte ouvrière, de 2% à 2,5% et Philippe Poutou (NPA) 0,5%.

Ce sondage a été effectué les 2 et 3 septembre auprès d'un échantillon de 963 personnes.

Gérard Bon, édité par Gilles Trequesser

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.