Le mot d'ordre de Valls 2  : la cohérence
Le mot d'ordre de Valls 2 : la cohérence © Reuters / Fred Dufour

Première photo de famille ce matin pour le nouveau gouvernemen sur le perron de l'Elysée à l'issue du premier conseil des ministres du gouvernement Valls 2.

Jouer collectif. C'est ce que François Hollande a demandé ce mercredi matins aux membres du nouveau gouvernement Manuel Valls 2.

Au cours de ce premier conseil des ministres, le chef de l'Etat leur a intimé d'être solidaires de la politique qu'il impulse depuis 2012. Après le départ d'Arnaud Montebourg qui a vertement critiqué la politique économique du gouvernement évoquant le week-end dernier une ligne sociale-démocrate.

► ► ► INFOGRAPHIE | Les nouvelles têtes du gouvernement Valls 2

Des débats en interne

"Un gouvernement c'est une méthode, cette méthode c'est celle de la cohérence, de la solidarité, il ne faut pas jouer individuel, on ne joue pas individuel", aurait-il expliqué aux ministres selon son entourage. Avant l'arrivée de Manuel Valls à Matignon, son prédécesseur Jean-Marc Ayrault avait déjà fait les frais des "couacs" de ses ministres. Depuis son arrivée, il y a cinq mois, Manuel Valls s'efforce de donner l'image d'une équipe soudée.

En ouverture de ce conseil des ministres, le Président a expliqué : "des débats entre nous, c'est nécessaire mais ils doivent avoir lieu en conseil du ministre et dans les réunions du gouvernement". De leur côté, certains parlementaires socialistes sont prêts à se battre à l'Assemblée contre une politique qu'ils estiment trop libérale.

François Hollande a pour sa part, promis de "respecter" le rôle des Parlementaires. Pour rassurer la gauche du PS, François Hollande a évoqué des réformes "compatible avec la croissance" mais aussi audacieuses.

Sur place, Cyril Graziani a recueilli les premiers mots des ministres :

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.